12 décembre 1602 - La Journée de l'Escalade - Herodote.net

12 décembre 1602

La Journée de l'Escalade

Le 12 décembre 1602, une troupe de soudards s'approche de Genève. Ses chefs, qui obéissent au duc de Savoie Charles-Emmanuel, ont mission de s'emparer de la petite république calviniste et d'y rétablir le catholicisme.

Ville rebelle

Le chef de la petite armée, le seigneur d'Albigny, veut profiter de la plus longue nuit de l'année pour s'emparer de la cité. Des soldats aguerris se hissent le long de la muraille avec des échelles enveloppées de chiffons et entrent dans la ville. Mais une habitante, la mère Royaume, aperçoit un soldat sous sa fenêtre. Elle verse sur lui sa marmite de soupe brûlante ! L'alerte est donnée...

Les autres soldats ouvrent en hâte la poterne pour faire entrer les assiégeants. Mais un garde genevois se jette sur le taquet qui retient la herse et la fait tomber sur les assaillants. La ville est sauvée. De nombreux prisonniers sont pendus dès le lendemain aux remparts de la ville, au-dessus de la plaine de Plainpalais, avec force démonstrations de joie.

Le roi de France Henri IV, en apprenant la nouvelle, envoie ses chaleureuses félicitations aux Genevois.

Cette bataille continue d'être commémorée sous le nom de « Journée de l'Escalade ». À cette occasion, les habitants s'habillent en costumes d'époque, avec fifres, tambourins et feu de joie devant la cathédrale. On mange des marmites en chocolat, fracassées sur la table familiale au cri de : « Ainsi périssent les ennemis de la République ! »

Publié ou mis à jour le : 2018-11-27 10:50:14

 
Seulement
20€/an!

Des cadeaux
pleins d'Histoire

La boutique d'Herodote.net, ce sont des idées de cadeaux pour tous ceux qui aiment l'Histoire

Voir la boutique

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations


L'Antiquité classique
en 36 cartes animées


Galerie d'images
un régal pour les yeux