ça s'est passé un... - 29 septembre - Herodote.net

ça s'est passé un...

29 septembre

Événements

29 septembre 1399 : Richard II Plantagenêt abdique au profit d'Henri IV de Lancastre

Le 29 septembre 1399, le roi d'Angleterre Richard II (32 ans) est contraint d'abdiquer après un règne aussi troublé que fascinant.

En abdiquant, il met un terme à la dynastie des Plantagenêts qui s'est installée en Angleterre deux siècles et demi plus tôt, avec le couronnement d'Henri II et Aliénor.

Son cousin et rival Henri Bolingbroke, duc de Lancastre, monte sur le trône sous le nom d'Henri IV et fonde la dynastie des Lancastre...

Suite de l'article

29 septembre 1793 : Loi du « maximum général »

Le 29 septembre 1793, en pleine Terreur, les députés de la Convention votent la loi du « maximum général » qui bloque les salaires et les prix, pour donner satisfaction aux sans-culottes qui s'indignent des pénuries et proclament haut et fort : « Guerre aux accapareurs ».

La loi impose un prix maximum pour les produits de première nécessité, variable selon les régions et en général supérieur d'un tiers aux prix courants de 1790. Le maximum des salaires est quant à lui de moitié supérieur au niveau moyen de 1790.

C'est la première fois qu'un gouvernement intervient de la sorte sur le marché. Mais cette première forme d'économie administrée se solde par une impopularité sans précédent. Instantanément, les greniers et les magasins se vident de leurs marchandises. Chacun achète tout ce qu'il peut pendant qu'il est temps et les paysans dissimulent leurs récoltes plutôt que de les vendre à vil prix. Le gouvernement tente de réagir en appliquant des peines très dures aux contrevenants, y compris la prison et la guillotine.



29 septembre 1833 : Mort de Ferdinand VII en Espagne

Le 29 septembre 1833 meurt Ferdinand VII, roi d'Espagne (49 ans). Peu avant de mourir, il a abrogé la loi salique qui exclut les filles de la transmission de la couronne. C'est ainsi que la couronne échoit à sa fille Isabelle II (3 ans) au détriment de son frère cadet, don Carlos. Il en résultera deux guerres carlistes qui ensanglanteront l'Espagne au XIXe siècle.



29 septembre 1898 : Arrestation de Samory Touré au Soudan

Le 29 septembre 1898, le chef soudanais Samory Touré est capturé par le capitaine Gouraud.

Vers 1880, le vieux guerrier gouvernait en maître absolu tout le Haut Niger, dans la partie orientale de l'actuelle Guinée, soit un vaste et riche territoire appelé Ouassoulou, peuplé d'environ 300.000 âmes.

Il n'avait d'autre rival que le royaume toucouleur du Ségou, plus au nord. Avec sa capture et la fin de son épopée, la République française achève de soumettre l’Afrique occidentale…

Suite de l'article

29 septembre 1918 : La Bulgarie se retire de la Grande Guerre

Les troupes bulgares sont enfoncées suite à l'offensive de l'armée d'Orient, aussi appelée armée de Salonique (650 000 hommes dont 210 000 Français), lancée deux semaines plus tôt par le général Louis Franchet d'Esperey. Sofia demande l'armistice dès le 29 septembre 1918. La Bulgarie est la première des puissances centrales à se retirer de la Grande Guerre. L'armée de Salonique atteint le Danube.

Avec l'armistice du 3 novembre 1918 suite à sa défaite face aux Italiens, l'Autriche-Hongrie renonce à son tour à poursuivre le combat. Pour l'armée de Salonique, la route de Berlin est ouverte. Las, le 7 novembre, sous la pression des Anglo-Saxons, le président du Conseil Clemenceau ordonne à Franchet d'Esperey d'arrêter sa progression. L'Allemagne ne sera jamais envahie et n'éprouvera jamais la défaite sur son sol...  



29 septembre 1941 : Le massacre de Babi Yar

Les 29 et 30 septembre 1941, à Kiev (Ukraine), pas moins de 33.000 juifs de tous âges et des deux sexes sont tués au lieu-dit Babi Yar (le « ravin de la vieille femme » en yiddish) par les Einsatzgruppen de la Schutzstaffel (SS)...

Suite de l'article

29 septembre 1943 : L'Italie se retire de la guerre

Le 29 septembre 1943, le maréchal Badoglio, qui remplace Mussolini à la tête du gouvernement italien, signe un armistice avec les Alliés. L'Italie fasciste n'est plus aux côtés de l'Allemagne nazie.



C'est sa fête : Michel

L'archange Michel figure dans la Bible parmi les lieutenants de Dieu, aux côtés de Gabriel et Raphaël. Il est le protecteur d'Israël. C'est aussi lui qui, bien plus tard, aurait incité Jeanne d'Arc à faire sacrer le Dauphin à Reims. Il est le saint patron des pâtissiers ainsi que des parachutistes. La « Merveille » du Mont Saint-Michel est le plus beau monument qui lui soit consacré.

Naissances

François Boucher

29 septembre 1703 à Paris - 30 mai 1770 à Paris

Biographie François Boucher

Le peintre François Boucher est représentatif de l'art de vivre aristocratique, en France, sous le règne de Louis XV...

Robert Clive

29 septembre 1725 à Styche (Irlande) - 22 novembre 1774 à Londres (Angleterre)

Biographie Robert Clive

Le général Robert Clive est à l’origine de l’empire britannique des Indes. Entré au service de la Compagnie des Indes orientales, il entreprend de transformer celle-ci en puissance territoriale. Il y arrive par sa victoire de Plassey sur le souverain du Bengale et ses alliés français, pendant la guerre de Sept Ans, en 1757.

Plus chanceux que le Français Joseph Dupleix (1697-1763) qui avait, le premier, eu l’idée d’une implantation européenne aux Indes, Robert Clive n’est pas mieux que lui récompensé. Injustement accusé de concussion à son retour en Angleterre, il finit par mettre fin à ses jours.

Ses successeurs, parmi lesquels Richard Wellesley et son frère Arthur, duc de Wellington, achèveront la conquête du sous-continent indien, assurant pour la première fois dans l’Histoire son unité politique sous l’appellation de «British Raj» (l’empire britannique des Indes). Cette unité sera brutalement défaite en 1947 par la scission entre l’Union indienne et le Pakistan.

Horatio Nelson

29 septembre 1758 à Burnham (Angleterre) - 21 octobre 1805 à Trafalgar (Espagne)

Biographie Horatio Nelson

Ce grand marin, sans doute le plus grand qu'ait eue l'Angleterre, va révéler ses talents de stratège et son audace dans la guerre contre la France de la Révolution et de l'Empire...

Décès

Émile Zola

2 avril 1840 à Paris - 29 septembre 1902 à Paris

Biographie Émile Zola

Né à Paris d'un père ingénieur d'origine vénitienne, le futur écrivain fait des études à Aix-en-Provence. Il rate le bac «à cause du français» mais n'en deviendra pas moins un écrivains très populaire ! C'est toutefois son action en faveur du capitaine Dreyfus qui lui vaut sa place dans l'Histoire...

Léon Bourgeois

21 mai 1851 à Paris - 29 septembre 1925 à Château d'Oger (Marne)

Biographie Léon Bourgeois

Avocat, préfet de police, député puis sénateur de la Marne, cet homme politique de la mouvance radicale se signale par une audace sociale peu commune dans les débuts de la IIIe République.

Président du Conseil (chef du gouvernement) du 1er novembre 1895 à avril 1896, il préconise sans succès la séparation des Églises et de l'État, l'impôt sur le revenu et le droit à la retraite pour tous les ouvriers.

Sans se laisser décourager par ses échecs, il devient le théoricien du radicalisme et invente le « solidarisme », entre collectivisme et individualisme, avec des propositions d'avant-garde : impôt progressif sur le revenu, assurances sociales, instruction gratuite...

Aux conférences de la paix de La Haye (1899 et 1901), il propose une procédure d'arbitrage pour le règlement des conflits.

Au ministère du Travail en 1910, Léon Bourgeois instaure les Retraites ouvrières et paysannes (ROP). L'année suivante, un autre radical progressiste, Joseph Caillaux, instaure l'impôt progressif sur le revenu.

En 1919, vingt ans après ses propositions de La Haye, Léon Bourgeois participe à l'installation de la Société des Nations (SDN) mais ne peut obtenir qu'elle bénéficie d'une force armée pour la mise en oeuvre de ses décisions. L'année suivante, il obtient un Prix Nobel de la Paix amplement mérité.

Des cadeaux
pleins d'Histoire

La boutique d'Herodote.net, ce sont des idées de cadeaux pour tous ceux qui aiment l'Histoire

Voir la boutique

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations


L'Antiquité classique
en 36 cartes animées


Galerie d'images
un régal pour les yeux