6 juin 1523

Gustave Ier Vasa libère la Suède et en devient le roi

 

En 1397, les trois royaumes scandinaves du Danemark, de Norvège et de Suède avaient scellé l'Union de Kalmar pour résister à la pression des marchands allemands de la Ligue hanséatique (dico). Cette alliance inclut aussi l'actuelle Finlande qui fait alors partie de la Suède.

Un siècle plus tard, la tutelle du Danemark se faisant toutefois de plus en plus pesante, l'aristocratie suédoise se rebelle. Le roi du Danemark Christian II reprend Stockholm et réprime brutalement les rebelles. 82 meneurs sont décapités le 8 novembre 1520. Mais le « Bain de sang de Stockholm » relance la rébellion sous la conduite du prince Gustave Vasa. Le 6 juin 1523, il est élu roi de Suède et, quelques jours plus tard, entre à Stockholm. L'avènement de sa dynastie met fin à l'Union de Kalmar.

Le Danemark et la Norvège resteront quant à eux soudés pendant près de trois siècles. Par le traité de Kiel du 14 janvier 1814, le prince Bernadotte, régent de Suède, imposera à la Norvège une union personnelle avec la Suède. Elle durera jusqu'à l'indépendance complète de la Norvège, le 25 novembre 1905.

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net