Tous au cirque !

XVIIIe sičcle ŕ nos jours : écuyčres, dompteurs, clowns et acrobates en piste

G. Engelmann, l'écuyer Andrew Ducrow, ancien élève de Philip Astley, sur ses cinq chevaux, 1827, Paris, BnFL'improvisation a assez duré. Il est temps de changer les choses ! Philip Astley en est convaincu. Fils d'ébéniste, cet ancien dragon, qui vient d'être démobilisé avec le grade de sergent-major, se retrouve donc sans emploi mais pas inactif, au contraire !

Excellent écuyer, il ne manque pas d'idées : pourquoi ne pas mettre à profit son talent, son cheval blanc Gibraltar et les breloques qui lui restent de ses aventures militaires pour en faire un spectacle ?

Début 1768, tout juste âgé de 26 ans, le voici qui s'élance sur une piste hâtivement tracée sur les bords de la Tamise, moulé dans un uniforme flamboyant et aigrette au vent.

Rien d'original en cela : depuis longtemps, le public avait l'habitude d'admirer les tours de force des voltigeurs, même s'ils se contentaient de tenir debout sur leur monture. Lui-même aimait fréquenter ces artistes au point d'épouser la fille de l'un d'entre eux...

-->
Publié ou mis ŕ jour le : 2020-08-05 08:15:51

 
Seulement
20€/an!

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net