Toute l'Histoire en un clic
Herodote Facebook Herodote Twitter Herodote Youtube
Ami d'Herodote.net
 
>> Philippe III le Hardi (1245 - 1285)

Vous avez accès à
un dossier complet
autour de ce sujet :

Toute l'Histoire en un clic
Publicité

Philippe III le Hardi (1245 - 1285)

Le poids écrasant du père


Philippe III le Hardi, fils de Saint Louis et de Marguerite de Provence, monte sur le trône de France à 25 ans, suite à la mort de son père sous les murailles de Tunis.

L'année suivante, la mort sans héritier direct de son oncle Alphonse de Poitiers lui permet d'adjoindre au domaine royal tout le Midi toulousain ! En 1273, comme son lointain successeur François 1er, il se porte candidat à l'Empire germanique, en panne de titulaire, mais doit s'incliner devant Rodolphe 1er de Habsbourg.

À l'occasion du 2e concile de Lyon (1274), il cède au pape Grégoire X le Comtat Venaissin, près d'Avignon, où s'installera plus tard le Saint-Siège. Dans le même temps, Philippe III réalise une excellente affaire en mariant l'héritière du comté de Champagne, Jeanne de Navarre, au fils qu'il a eu d'Isabelle de Hainaut et qui lui succèdera sous le nom de Philippe IV le Bel. Ainsi le domaine royal s'accroît-il de l'une des plus puissantes seigneuries du pays, la Champagne.

La dernière entreprise de Philippe III va lui être fatale. Son oncle Charles 1er d'Anjou se voit chassé de son royaume de Sicile par le roi Pierre III d'Aragon suite au soulèvement des habitants de Palerme, les «Vêpres siciliennes».

Le pape Martin IV dénonce la duplicité du roi d'Aragon qui a soutenu les révoltés. En 1285 (avec un peu de retard sur l'événement), il l'excommunie et offre les couronnes d'Aragon et de Valence à Philippe III le Hardi.

Celui-ci ne reste pas insensible au cadeau. Il réunit une «croisade» et prend la route de la Catalogne. Il s'empare non sans mal de Perpignan puis d'Elne dont il massacre les habitants. Gérone est à son tour conquise mais une épidémie de typhus frappe l'armée d'invasion et la contraint au retour.

Le roi, victime du typhus comme son père, meurt au palais des rois de Majorque à Perpignan.

André Larané

Publié ou mis à jour le : 2011-06-26 18:31:42

Suivez Herodote.net sur twitter
Offrez-vous quelques minutes d'évasion
avec Les Chroniques d'Herodote.net

Adhérez aux Amis d'Herodote.net

Quelle est la première défaite des armées de Napoléon 1er ?

Réponse
Publicité