Henri VIII Tudor (1509 - 1547) - Le roi qui respectait trop le mariage - Herodote.net

Henri VIII Tudor (1509 - 1547)

Le roi qui respectait trop le mariage

Traduction en Anglais

Henri VIII monte sur le trône d'Angleterre à 17 ans, le 22 avril 1509. Il succède à son père Henri VII, fondateur de la dynastie des Tudor, en lieu et place de son frère aîné Arthur, mort prématurément.

Pour de simples motifs conjugaux, le roi, qui jouit d'un pouvoir quasiment absolu, va provoquer une rupture religieuse avec Rome et un schisme sanglant.

Un prince de la Renaissance

Bien qu'enclin à l'obésité, le jeune roi séduit par son adresse aux sports et sa culture.

Il est féru de musique, de poésie et même de théologie.

Sa réfutation des thèses de Luther amène le pape à lui octroyer le titre de «défenseur de la Foi».

En 1520, il rencontre François 1er au Camp du Drap d'Or débouche sur un échec et désormais, le roi va s'en tenir à une diplomatie de bascule entre le roi de France et l'empereur Charles Quint.

Il y a plus grave... Le roi s'inquiète de l'avenir de sa dynastie car sa femme Catherine d'Aragon, veuve de son frère aîné, ne lui a pas donné de garçon mais seulement une fille, Marie.

Divorces à la chaîne... et à la hache

Comme il a des principes, Henri demande sagement en 1527 au pape de l'autoriser à divorcer du fait qu'elle a été mariée à son frère.

Le roi se voit déjà remarié avec une jeune et enjouée demoiselle de la Cour, Anne Boleyn. Catastrophe ! Le pape Clément VII, pour ne pas déplaire à l'empereur Charles Quint, neveu de Catherine d'Aragon, refuse le divorce.

Plus que jamais désireux de se débarrasser de sa femme, le roi se laisse convaincre par un conseiller, Thomas Cranmer, de se dispenser de l'avis du pape. Le temps presse car Anne Boleyn est enceinte et il importe que l'enfant, si c'est un garçon, naisse dans le mariage pour pouvoir hériter du trône...

Nommé archevêque de Canterbury, Thomas Cranmer unit en secret le roi et sa maîtresse le 15 janvier 1533. Et le 23 mai 1533, il déclare invalide le mariage avec Catherine d'Aragon.

Le 11 juillet 1533, le pape, décidément maladroit, réplique enexcommuniant le roi. C'est la rupture.

Henri VIII fait adopter par le Parlement l'Acte de Suprématie par lequel il rompt avec le Saint-Siège et se proclame «l'unique et suprême chef de l'Église d'Angleterre».

Il ne veut plus voir dans le pape que le simple évêque de Rome... tout en continuant de se réclamer de la foi catholique.

Le chancelier Thomas More et l'évêque de Rochester Jean Fischer, qui refusent de prêter serment au nouveau chef de l'Église anglicane, sont condamnés à mort et décapités. Ce sont les premières d'une longue série de victimes.

En attendant, Henri VIII commence à se lasser de sa nouvelle épouse d'autant qu'elle ne lui a donné qu'une fille (la future Elizabeth 1ère) et un fils mort-né.

Pour ne rien arranger, la reine est accusée de pas moins de cinq adultères, ainsi que d'inceste (avec son frère) et de haute trahison... Elle est condamnée à mort et décapitée le 19 mai 1536. Onze jours plus tard, son veuf se remarie avec Jeanne (ou Jane) Seymour...

Le 12 octobre 1537, sa troisième femme donne le jour à un garçon, le futur Édouard VI mais elle meurt en couches. Il ne reste plus à Henri qu'à chercher une nouvelle âme soeur. Son ministre Thomas Cromwell lui suggère une princesse allemande luthérienne, Anne de Clèves.

Le mariage est célébré le 6 janvier 1540... et rompu six mois plus tard. Nantie d'une confortable pension, l'ex-reine poursuit une existence paisible en Angleterre. Thomas Cromwell, qui a eu la mauvaise idée de ce mariage, a moins de chance. Il est exécuté.

Henri VIII ne s'est pas plus tôt débarrassé de sa princesse allemande qu'il se remet enménage avec un tendron de 18 ans à la cuisse légère, Catherine Howard. À 50 ans passés, Henri VIII, malade et franchement obèse, au point qu'on doit le hisser dans une nacelle d'un étage à l'autre de sa résidence, n'a plus rien d'un prince charmant.

Catherine se console en accordant des rendez-vous clandestins à deux amants. Dénoncée, elle est décapitée le 13 février 1542 dans la Tour de Londres, à tout juste 20 ans.

Henri VIII se marie pour la sixième fois le 12 juillet 1543 avec Catherine Parr, une femme de 31 ans, déjà deux fois veuve. Point belle mais instruite et attachée à la foi luthérienne, elle ne craint pas de tenir tête au roi. Après la mort du souverain, le 28 janvier 1547, elle se remarie avec... Thomas Seymour, frère de Jeanne Seymour. Édouard Seymour, frère aîné de Thomas, devient régent du royaume sous le règne du jeune Édouard VI.

Publié ou mis à jour le : 2018-11-27 10:50:14

 
Seulement
20€/an!

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net