6 janvier 1558

Les Français reprennent Calais

 

Le 6 janvier 1558, les Français reprennent Calais, dernière possession anglaise sur le Continent. La reprise de la ville met fin à deux siècles d'occupation anglaise et à un très long contentieux franco-anglais, qui remonte à l'avènement d'Henri II Plantagenêt, quatre siècles plus tôt. Elle écarte la menace d'invasion du royaume et va permettre au roi Henri II de conclure le traité de Cateau-Cambrésis.

Ce succès est mis au crédit du duc François de Guise, dit le Balafré. Il a été nommé en catastrophe lieutenant général du royaume quelques mois plus tôt, après la défaite du connétable Anne de Montmorency à Saint-Quentin face aux Espagnols. Le duc, qui est par ailleurs, l'oncle de la future reine Marie Stuart, va s'acquérir une immense popularité dans le parti catholique. Mais le comportement séditieux de son fils Henri (dit aussi le Balafré) fait que les rois et l'histoire officielle préfèreront ne plus citer le nom du capitaine victorieux.

Notons que la population calaisienne ne manifesta aucune joie devant sa libération : elle était devenue entièrement anglaise après deux siècles d'occupation. Et l'on prête à la reine d'Angleterre Mary Tudor les mots suivants, sur son lit de mort, le 17 novembre 1558 : « Si on ouvrait mon coeur, on y trouverait gravé le nom de Calais ! »

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net