Rosa Luxemburg (1871 - 1919)

Chef de file des communistes allemands

Rosa Luxemburg est une figure majeure du socialisme révolutionnaire. Allemande d'origine juive polonaise, elle se lie avec les marxistes russes tout en s'opposant à l'autoritarisme de Lénine. À la fin de la Grande Guerre, elle fonde le mouvement spartakiste avant d'être assassinée...

Un engagement politique précoce

Rosa Luxemburg (1871-1919)Activiste précoce, Rosa Luxemburg doit fuir la police tsariste en 1889 et s'établit à Zurich où elle côtoie des militants révolutionnaires russes en exil comme elle. Avec son compagnon, elle fonde le Parti social-démocrate polonais (SDKP) tout en achevant sa thèse.

Brillante journaliste, elle gagne Berlin en 1897 et poursuit ses activités politiques à l'aile gauche du SPD, le parti social-démocrate allemand.

Elle s’oppose au socialiste réformiste Eduard Bernstein.Bernstein juge les analyses de Karl Marx dépassées ; il renonce à l'idéal révolutionnaire, préférant une prise de pouvoir par les urnes. Ces positions modérées ne sont pas du goût de Rosa Luxemburg qui plaide pour une révolution populaire.

Ele exprime aussi ses divergences avec les bolchéviques russes et ne se prive pas de critiquer l'autoritarisme et le centralisme de Lénine.

Contre la guerre

En 1905, Rosa Luxemburg retourne à Varsovie, alors en pleine ébullition, suite aux révoltes contre le régime tsariste. Elle contribue à coordonner le mouvement en publiant des brochures, ce qui lui vaut d'être emprisonnée quelques mois.

En 1914, elle exprime son opposition à la guerre impérialiste et, avec le député Karl Liebknecht, dénonce le vote des crédits de guerre. En 1915, son journal est saisi et censuré et elle-même est une nouvelle fois arrêtée. Nullement résignée, la jeune femme en appelle à la révolution tout en dénonçant les dérives du bolchévisme dans les Lettres de Spartacus. Avec son amie Clara Zetkin et toujours avec Karl Liebknecht, elle crée un parti marxiste révolutionnaire, la Spartakusbund ou Ligue spartakiste, en référence à l'esclave qui s'est soulevé contre Rome.

Le 9 novembre 1918, à l'avant-veille de l'Armistice, la République de Weimar est instaurée dans une atmosphère de guerre civile.  Karl Liebknecht incite la foule à mettre en place une « république socialiste libre ». Rosa Luxemburg et lui tentent de promouvoir un régime qui serait dirigé par un conseil d'ouvriers et de soldats mais c'est un échec. La Ligue spartakiste cède la place au Parti communiste allemand (KPD).

Les insurrections sont écrasées par le gouvernement socialiste assisté de groupes paramilitaires. Ce sont ces paramilitaires ou corps francs qui assassinent Rosa Luxemburg et Karl Liebknecht le 15 janvier 1919.


Épisode suivant Voir la suite
Luttes sociales
Publié ou mis à jour le : 2021-03-15 17:04:28

 
Seulement
20€/an!

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net