21 avril 1960 - Brasilia capitale de l'espoir - Herodote.net

21 avril 1960

Brasilia capitale de l'espoir

Le 21 avril 1960, Brasilia devient officiellement la capitale du Brésil. Quatre ans plus tôt, le président brésilien Juscelino Kubitschek avait décidé de construire une nouvelle capitale en plein coeur du pays, dans les savanes de l'État de Goiás, afin de réorienter le développement du Brésil vers l'intérieur.

L'oeuvre de l'urbaniste Lucio Costa et de l'architecte Oscar Niemeyer est fidèle au « style international » inventé par Le Corbusier. Elle ravit les esthètes mais ne convainc pas ses habitants ni les nostalgiques de l'ancienne capitale, Rio de Janeiro.

Pourquoi une nouvelle capitale ?

La première capitale du Brésil colonial, Salvador de Bahia, a été fondée en 1549 à la pointe orientale du pays. Elle a conservé son statut durant deux siècles avant d'être remplacée par Rio de Janeiro en 1763. Mais celle-ci apparaît trop excentrée, au sud du pays. La constitution républicaine de 1891 prévoit donc la construction d'une nouvelle capitale sur le plateau central.

Ce texte reste lettre morte jusqu'à l'entrée en fonction du président Juscelino Kubitschek, en 1956 ! Il fixe par décret la date d'inauguration de la nouvelle capitale, le 21 avril 1960, double anniversaire, de la fondation de Rome d'une part, de l'exécution du premier héros de l'indépendance brésilienne, Tiradentes, en 1792, d'autre part.

Le symbole du nouveau Brésil

L'urbaniste Lúcio Costa dessine les plans de la nouvelle capitale. Il trace deux axes, l'Axe monumental (est-ouest), le long duquel sont implantés les ministères et bâtiments officiels, mais aussi les activités commerciales, et un deuxième axe, courbe (nord-sud), sur lequel sont implantés les quartiers d'habitation, superquadras. Le tout a la forme d'une croix ou d'un avion, symbole de cette capitale éloignée de tout et tributaire des liaisons aériennes. Au croisement des axes, la gare routière.

L'architecte Oscar Niemeyer est responsable des bâtiments principaux, dont le plus important est sans doute la cathédrale, structure hyperboloïde, avec une base circulaire de 70 mètres de diamètre, dont les piliers convergent avant de s'écarter de nouveau en haut...

L'auteur : Yves Chenal

Ancien élève de l'École normale supérieure, agrégé et docteur en histoire médiévale, Yves Chenal a enseigné pendant plusieurs années dans des lycées parisiens avant de passer le concours de l'ENA. Il est aujourd'hui en activité dans une préfecture.

Publié ou mis à jour le : 2019-04-21 09:41:07

 
Seulement
20€/an!

Des cadeaux
pleins d'Histoire

La boutique d'Herodote.net, ce sont des idées de cadeaux pour tous ceux qui aiment l'Histoire

Voir la boutique

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations


L'Antiquité classique
en 36 cartes animées


Galerie d'images
un régal pour les yeux