Le dictionnaire de l'Histoire

uhlan

Le mot uhlan (Ulan en allemand) vient du tatar oglan qui veut dire compagnon. Il désigne un lancier à cheval. Sa lance est hérissée d'une petite flamme destinée à effrayer les chevaux des ennemis. Les premiers régiments de uhlans apparaissent dans l'armée polonaise au XVIe siècle puis dans l'armée autrichienne en 1791, dans l'armée prussienne en 1807, également dans les armées allemande et russe. Les derniers régiments de la sorte disparaissent entre les deux guerres mondiales.

Ils servent encore dans l'armée polonaise quand celle-ci doit affronter la Wehrmacht en 1939. Mais les régiments d'uhlans, unités d'élite, utilisent leur monture avant tout pour se déplacer. Quand vient le moment du combat, ils mettent normalement pied à terre.

C'est une légende qui veut que ces uhlans d'un autre temps aient affronté les chars allemands à la pointe de leur lance. En fait, il se trouve que certains cavaliers, au cours d'une escarmouche, seraient tombés sur des auto-mitrailleuses allemandes.

Cette légende serait issue de reportages de guerre mal interprétés et aurait été colportée à la fois par les Allemands (qui voulaient signifier la stupidité de leurs ennemis) et les Polonais (pour témoigner de l'héroïsme de leurs troupes).

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net