Le dictionnaire de l'Histoire - mutins, mutineries - Herodote.net

Le dictionnaire de l'Histoire

mutins, mutineries

Un mutin est un rebelle à l'autorité établie et une mutinerie un acte collectif de rébellion. Ces mots, qui ont même racine que meute et émeute, sont surtout employés à propos des milieux clos à forte discipline (navires, prisons). Certaines mutineries comme celles du Bounty et du Potemkine sont devenues des légendes.

On les emploie aussi, de façon abusive, à propos des remous qui agitèrent les armées françaises au printemps 1917, pendant la Grande Guerre. Ces «mutineries de 1917», illustrées a posteriori par la chanson de Craonne, témoignaient de l'exaspération des troupes face à un haut commandement qui multipliait des offensives aussi sanglantes qu'inutiles comme celle du Chemin des Dames. Elles n'avaient rien à voir avec un refus de combattre. Elles entraînèrent 3.500 condamnations et 60 à 70 exécutions.

Voir : Les exécutions et les mutineries en question

Des cadeaux
pleins d'Histoire

La boutique d'Herodote.net, ce sont des idées de cadeaux pour tous ceux qui aiment l'Histoire

Voir la boutique

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations


L'Antiquité classique
en 36 cartes animées


Nos utopies
Le blog de Joseph Savès