Toute l'Histoire en un clic
Herodote Facebook Herodote Twitter Herodote Youtube
Ami d'Herodote.net
>> Ça s'est passé un...
Ce jour-là...

Choisissez votre date

Articles récents
Les 10 articles les plus lus
Publicité

ça s'est passé un...

13 novembre

Événements
13 novembre 1002 : Le massacre de la Saint Brice

Le 13 novembre 1002, le roi anglo-saxon Ethelred massacre la famille du chef danois Sven à la Barbe fourchue. Celui-ci prend la mouche.

En réplique au «massacre de la Saint-Brice», il entreprend de conquérir toute l'Angleterre. C'est ainsi qu'une dynastie danoise va régner sur le pays en attendant les Normands de Guillaume le Conquérant...

suite de l'article
13 novembre 1160 : Louis VII le Jeune épouse Adèle de Champagne

Après son divorce malencontreux d'avec Aliénor d'Aquitaine, le roi Louis VII le Jeune se remarie avec Adèle de Champagne, fille du comte Thibaud II le Grand, le 13 novembre 1160. Le couple donnera le jour au futur Philippe Auguste.

13 novembre 1332 : Lucerne s'allie aux cantons paysans

Le 13 novembre 1332, la ville de Lucerne s'allie aux cantons paysans dans leur lutte contre les Habsbourg. C'est l'ébauche de la future confédération helvétique.

13 novembre 1907 : Premier vol en hélicoptère

Le 13 novembre 1907, près de Lisieux, Paul Cornu réussit à s'élever pour la première fois à bord d'un hélicoptère. Il atteint l'altitude de 1,5 mètre !

suite de l'article
13 novembre 2015 : Paris meurtri par des attaques islamistes

Après les attentats du début de l’année et la grande manifestation consensuelle du 11 janvier, les Français commençaient à reprendre espoir quand le pays a été frappé par une série d’attaques concertées d’une sauvagerie inouïe… La première s’est traduite par plusieurs explosions à l’entrée du stade de Saint-Denis, où se déroulait un match amical France-Allemagne en présence du président de la République. Les trois terroristes meurent dans les explosions en ayant tué une personne et fait une dizaine de blessés.

Beaucoup plus grave est la seconde série d’attaques, perpétrée par deux équipes de trois hommes. Elle survient dans le 11e arrondissement de Paris, à l’intérieur du théâtre du Bataclan où se tenait un concert de rock, et dans les cafés avoisinants. Les spectateurs et les badauds en terrasse sont froidement exécutés à la kalachnikov ou tués par des ceintures d’explosifs.

Au terme d’une « nuit rouge » durant laquelle les hôpitaux parisiens sont transformés en hôpitaux de guerre, on comptera un total de 130 tués, non compris sept assaillants, et 350 blessés. C’est l’attentat terroriste le plus grave qu’ait jamais connu la France et le plus grave en Europe après celui de la gare d’Atocha, à Madrid, le 11 mars 2003 (191 morts).

Les autorités réagissent avec décence mais il n’est plus question de grande manifestation nationale… L’heure est à la mobilisation.

C'est sa fête : Brice

Brice est un enfant trouvé que Saint Martin confie au monastère de Marmoutier.

Bien que prêtre indigne, Brice succède à son bienfaiteur à la tête du diocèse de Tours en 397. Il finit par se ranger jusqu'à mériter d'être canonisé !

Naissances
Augustin
13 novembre 354 à Tagaste (Afrique romaine) - 28 août 430 à Hippone (Afrique romaine)

Biographie  Augustin

Né à la fin de l'empire romain, à Tagaste, dans l'actuelle Algérie, Augustin se convertit au christianisme à l'instigation de sa mère Monique et de l'évêque de Milan, Saint Ambroise.

Devenu évêque d'Hippone (aujourd'hui Annaba ou Bône), il assiste aux grandes invasions et à la prise de Rome par les Goths. C'est tout un monde qui s'écroule autour de lui et sa théologie va s'en ressentir. Il écrit de nombreux ouvrages dont les Commentaires, les Confessions, le Traité de la Trinité et La Cité de Dieu. Il combat aussi avec éloquence les hérésies : donatistes (disciples de Donat), manichéens (disciples de Manès ou Mani), pélagiens (disciples de Pélage).

Théologien fécond, il élabore la doctrine du péché originel. Augustin d'Hippone figure parmi les principaux Docteurs de l'Église.

Voir : Un théologien entre deux mondes
Édouard III Plantagenêt
13 novembre 1312 à Windsor (Angleterre) - 21 juin 1377 à Richmond (Angleterre)

Fils du roi Édouard II et d'Isabelle de France, fille du roi de France Philippe le Bel, Édouard III est au coeur d'une tragédie familiale. Sa mère, justement surnommée la «Louve de France», dépose son propre mari et le fait tuer dans sa cellule...

Voir : Le Fils de la Louve
Joseph-Dominique Louis, dit Baron Louis
13 novembre 1755 à Toul (France) - 26 août 1837 à Bry-sur-Marne (France)

Biographie Joseph-Dominique Louis, dit Baron Louis

Le baron Louis fait partie de ces personnages historiques dont chacun connaît le nom, sans parvenir pour autant à le situer. Il est resté fameux par sa réplique «Faites-moi de bonnes politiques, je vous ferai de bonnes finances» prononcée en conseil des ministres sous Louis-Philippe, mais sa notoriété posthume ne va guère au-delà...

Voir : Un ministre des Finances (presque) exemplaire
Eugène Ionesco
13 novembre 1909 à Slatina (Roumanie) - 28 mars 1994 à Paris

Eugène Ionesco naît le 13 novembre 1909 d'un père roumain et d'une mère française. À son arrivée en France, il se rajeunit de 3 ans pour mieux souligner son appartenance à la nouvelle génération des dramaturges de langue française. Académicien, il est le premier écrivain (Rhinocéros, La cantatrice chauve) à entrer de son vivant dans la collection La Pléiade.

Décès
Henri le Navigateur
4 mars 1394 à Porto (Portugal) - 13 novembre 1460 à Vila do Infante, Sagres (Portugal)

Biographie  Henri le Navigateur

À défaut d’un trône, l'Infant Henri, troisième fils du roi du Portugal Jean 1er (João I, de la dynastie d'Aviz), rêve d’horizons nouveaux.

Son objectif est moins le commerce que la croisade contre les Turcs ! Fidèle à cet idéal médiéval, il imagine de prendre à revers ces derniers en contournant l'Afrique et en nouant une alliance avec le mythique « prêtre Jean ».

Pour cela, il lance des expéditions navales le long des côtes occidentales de l'Afrique. Comme il est grand-maître du puissant Ordre du Christ, il orne les voiles de ses navires de la grande croix rouge de son Ordre.

L'infant songe aussi à bâtir un complexe maritime et portuaire dans une forteresse située à la pointe sud du royaume, à Sagres (Algarve). Mais son projet ne verra jamais le jour et c'est de Lisbonne et de Lagos, en Algarve, que partiront les navires d'exploration portugais.

C'est aussi dans ces ports - et non à Sagres - que se rencontrent les marins, cartographes et autres spécialistes de la navigation.

De façon quelque peu exagérée, l'historiographie officielle et les historiens postérieurs ont fait de l'infant Henri l'initiateur des explorations maritimes. En 1842, l'historien allemand J.-E. Wappaus lui même attribué le surnom de « Navigateur » sous lequel on le connaît aujourd'hui, bien qu'il n'ait jamais navigué.

Voir : Grands découvreurs
Suivez Herodote.net sur twitter
Offrez-vous quelques minutes d'évasion
avec Les Chroniques d'Herodote.net

Adhérez aux Amis d'Herodote.net

D'où vient le mot bicoque ?

Réponse
Publicité