ça s'est passé un... - 9 mai - Herodote.net

ça s'est passé un...

9 mai

Événements

9 mai 1769 : La France soumet la Corse

Le 9 mai 1769, la bataille de Ponte-Novo livre la Corse à la France (certaines sources datent la bataille du 8 mai 1769) et met fin à une « Guerre de quarante ans ». Le chef de l'insurrection, Pasquale Paoli, s'embarque pour l'exil...

Suite de l'article

9 mai 1877 : La Roumanie se proclame indépendante

Le 9 mai 1877, la Roumanie proclame son indépendance à la faveur d'une guerre entre les Russes et l'occupant turc. L'indépendance du pays sera reconnue l'année suivante à la conférence de Berlin.



9 mai 1893 : Le divertissement d'Edison

Le 9 mai 1893, Thomas Edison présente à 200 invités du Brooklyn Institute of Arts and Science sa nouvelle invention, le kinétoscope, un appareil individuel à reproduire les images animées. L'invention passe à la trappe après la présentation, quelques mois plus tard, à Paris, du cinématographe des frères Lumière, spectacle collectif et non divertissement individuel.



9 mai 1927 : Disparition de Nungesser et Coli

Le 9 mai 1927, les Français apprennent avec consternation la disparition en mer des aviateurs Nungesser et Coli dans leur tentative d'effectuer la première traversée de l'Atlantique Nord sans escale...

Suite de l'article

9 mai 1950 : La Communauté européenne du charbon et de l'acier

Le 9 mai 1950, le ministre français Robert Schuman présente le plan qui portera son nom et annonce la création de la Communauté Européenne du Charbon et de l'Acier (CECA)...

Suite de l'article

C'est sa fête : Pacôme

Originaire de Haute-Égypte, Pacôme devient soldat de Rome puis se convertit et se retire dans le désert comme, avant lui, saint Antoine.

Pacôme, à la différence de son prédécesseur, refuse la vie d'ermite. Il réunit plusieurs ascètes semblables à lui et fonde les premiers monastères, avec un abbé dirigeant moines et novices. Il meurt en 347.

Sa règle, traduite par saint Jérôme, inspire un siècle plus tard saint Benoît de Nursie. Elle est à l'origine du monachisme occidental et de la floraison de grandes abbayes.

Décès

Agrippa d'Aubigné

8 février 1552 à Pons (Saintonge, France) - 9 mai 1630 à Genève (Suisse)

Biographie  Agrippa d

Protestant, homme de guerre et poète baroque, le poète Théodore Agrippa d'Aubigné combattit au service de la cause huguenote pendant les guerres de religion. Guerrier brutal, il fut le compagnon d'armes d'Henri de Navarre jusqu'à ce que celui-ci monte sur le trône de France sous le nom d'Henri IV et abjure le protestantisme (1593). Il rompit alors avec lui. En 1620, il se condamna à l'exil et se replia à Genève.

En 1578, il publia les Tragiques, oeuvre poétique de mille vers dans laquelle il raconte les persécutions subies par les protestants en s'appuyant sur ses souvenirs :
« Je veux peindre la France une mère affligée,
Qui est, entre ses bras, de deux enfants chargée.
Le plus fort, orgueilleux, empoigne les deux bouts
Des tétins nourriciers ; puis, à force de coups
D'ongles, de poings, de pieds, il brise le partage
Dont nature donnait à son besson l'usage ;
Ce voleur acharné, cet Esaü malheureux,
Fait dégât du doux lait qui doit nourrir les deux,
Si que, pour arracher à son frère la vie,
Il méprise la sienne et n'en a plus d'envie. »
.

Son fils Constant d'Aubigné, débauché notoire, installé dans le château familial de Maillezais (Vendée), se convertit au catholicisme puis assassina sa première femme, soupçonnée d'adultère. S'étant remarié, il eut une fille, qui naquit dans la prison de Niort où il était incarcéré. Prénommée Françoise, elle allait entrer à la cour de Versailles et, sous le nom de marquise de Maintenon, devenir l'épouse morganatique du roi Louis XIV !

Des cadeaux
pleins d'Histoire

La boutique d'Herodote.net, ce sont des idées de cadeaux pour tous ceux qui aiment l'Histoire

Voir la boutique

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations


L'Antiquité classique
en 36 cartes animées


Galerie d'images
un régal pour les yeux