ça s'est passé un... - 4 janvier - Herodote.net

ça s'est passé un...

4 janvier

Événements

4 janvier 629 : Avènement de Dagobert Ier

À la mort de son père Clotaire II, le 4 janvier 629, Dagobert, qui, jusque-là, régnait sur l'Austrasie, se fait reconnaître roi de Neustrie par les évêques et les leudes (les hommes qui entourent le souverain). Son frère cadet Charibert (ou Caribert) obtient en compensation le gouvernement de l'Aquitaine. Deux ans plus tard, sa mort permet à Dagobert de reconstituer temporairement l'unité du Regnum Francorum de son ancêtre Clovis.

Le roi, à Paris, s'entoure d'une cour relativement fastueuse et de conseillers émérites, comme son trésorier Didier et le « bon saint Éloi » de la chanson, son argentier, qui ne manque pas de lui reprocher sa débauche. Il soumet les Gascons et le chef breton Judicaël, signe même un traité d'amitié avec l'empereur byzantin Héraclius. Mais en 634, cédant à la pression des nobles d'Austrasie, il a la faiblesse de leur donner un roi en la personne de son fils de 3 ans, Sigebert III...



4 janvier 1601 : Le jésuite Matteo Ricci arrive à Pékin

Le 4 janvier 1601, le jésuite Matteo Ricci est autorisé à entrer à Pékin. Ses talents de prédicateur et ses connaissances scientifiques vaudront à la religion catholique un grand succès d'estime à la cour des empereurs Ming et de leurs successeurs mandchous (ou Qing)... jusqu'à ce que l'aveuglement de quelques prélats romains aient raison de la bonne volonté des empereurs.



4 janvier 1802 : Mariage de Louis Bonaparte et Hortense de Beauharnais

Le 4 janvier 1802 a lieu le mariage de Louis Bonaparte et Hortense de Beauharnais.

Souhaité par le Premier Consul Napoléon Bonaparte, le mariage entre son frère Louis et la fille de Joséphine, sa femme, sera très malheureux. De cette union naîtra néanmoins Charles Louis Napoléon Bonaparte qui deviendra empereur sous le nom de Napoléon III le 2 décembre 1852.



4 janvier 1894 : Alliance franco-russe

Le 4 janvier 1894 débute l'alliance franco-russe. Quelques mois après la visite de la flotte française à Cronstadt, une convention militaire secrète est signée entre le gouvernement républicain de la France, sous la présidence de Sadi Carnot, et le gouvernement autocratique du tsar Alexandre III...

Suite de l'article

4 janvier 1935 : Laval rencontre Mussolini à Rome

Le 4 janvier 1935, le ministre français des Affaires étrangères Pierre Laval se rend à Rome, capitale de l'Italie fasciste. C'est le prélude à la conférence de Stresa (11 avril 1935) et à une tentative d'alliance préventive contre l'Allemagne nazie...

Suite de l'article

4 janvier 1948 : Indépendance de la Birmanie

Le colonisateur britannique quitte la Birmanie le 4 janvier 1948. Cette fédération de plus d'une centaines d'ethnies aujourd'hui appelée Myanmar (environ 60 millions d'habitants en 2008 sur 676.000 km2) est traversées de puissantes artères fluviales (Irrawaddy,...). Le bouddhisme s'y est épanoui après l'An Mil autour de Pagan (ou Bagan), la « Ville des mille temples » avec ses célèbres stupas (chignons) symboliques de l'ordre cosmique. À Rangoon, l'actuelle capitale, une junte militaire héritière du général Ne Win et de Thakin Aung San, héros de l'indépendance, tient tous les leviers du pouvoir...

Suite de l'article

4 janvier 1961 : Les États-Unis rompent avec Castro

Le 4 janvier 1961, les États-Unis rompent officiellement avec le gouvernement cubain dirigé par Fidel Castro. Le fringant révolutionnaire se tourne par la force des choses vers une alliance avec l'Union soviétique.



C'est sa fête : Odilon

Le saint du jour fut abbé de Cluny entre 994 et 1048. Ses dons d'organisateur firent de l'abbaye bourguignonne le centre de la chrétienté occidentale. On lui doit l'institution de la fête de la Commémoration des morts, le 2 novembre.

Naissances

Dominique Vivant-Denon

4 janvier 1747 à Givry - 27 avril 1825 à Paris

Biographie Dominique Vivant-Denon

Celui que ses contemporains qualifiaient d'«un des phénomènes les plus vivants de notre époque» a contribué à la vogue de l'égyptologie avec la parution en 1802 de son recueil de 300 croquis et dessins ramenés de l'expédition d'Égypte.

Mais il est surtout resté dans les mémoires comme «l'œil de Napoléon» : c'est en effet grâce à lui que le musée du Louvre, à Paris s'enrichit, pour quelques années, des plus belles œuvres d'art de l'Europe, le temps d'acquérir une légitimité et une ambition qui depuis n'ont pas faibli.

Louis Braille

4 janvier 1809 à Coupvray, Seine-et-Marne - 6 janvier 1852 à Paris

Aveugle à la suite d'un accident dans l'atelier de bourrelier de son père, Louis Braille intègre à dix ans l'Institution royale des jeunes aveugles à Paris, en 1819. Il s'y familiarise avec les caractères en relief de l'écriture mise au point par Valentin Haüy, une méthode peu pratique et encombrante.

Puis il découvre à douze ans l'invention de Charles Barbier de la Serre, la sonographie, qui retranscrit 36 sons sous forme de points en relief que l'on peut interpréter avec les doigts.

Le jeune aveugle va alors passer son temps libre à perfectionner cette méthode. En 1827, il propose un alphabet s'inspirant de celui des voyants. Toujours en vigueur, il porte son nom, le «braille». Il sera enrichi en 1837 d'un système de notation pour la musique.

Victime de tuberculose, l'inventeur meurt en 1852, léguant au monde une écriture qui devint vite internationale. Sa dépouille est inhumée au Panthéon à l'exception de ses mains, conservées dans son village natal.

Décès

Clotaire II

584 - 4 janvier 629 à Paris

Arrière-petit-fils de Clovis et fils de la terrible Frédégonde, Clotaire II devient roi de Neustrie à l'âge de 13 ans, en 597, après la mort de sa mère. Celle-ci avait assassiné Audovère et Galswinthe, les premières femmes de son père, le roi Chilpéric 1er, ainsi que ce dernier et quelques autres dignitaires mérovingiens (Prétextat, Mérovée, Sigebert 1er,...).

Clotaire II reprend le combat de sa mère contre Brunehaut, veuve de l'ex-roi d'Austrasie Sigebert 1er, et le petit-fils de celle-ci, Thierry II. La mort de Thierry II et le soutien de la noblesse franque lui permettent de s'emparer en 613 de son ennemie et des quatre fils de Thierry II et de les mettre à mort.

Clotaire II peut enfin réunir sous son autorité les trois parties du Regnum Francorum : Neustrie, Austrasie, Bourgogne. Avec son règne et celui de son fils Dagobert 1er se termine la meilleure période de l'ère mérovingienne (tout est relatif).

Albert Camus

7 novembre 1913 à Mondovi (Algérie) - 4 janvier 1960

Biographie Albert Camus

Enfant pauvre d'Alger, Albert Camus entre dans la littérature avec L'étranger en 1942. Révolté par le colonialisme comme par les violences terroristes de la guerre d'Algérie, il reçoit le Prix Nobel en 1957 mais se fait honnir par les intellectuels de Saint-Germain-des-Prés. Sa mort prématurée laisse son oeuvre inachevée...

Des cadeaux
pleins d'Histoire

La boutique d'Herodote.net, ce sont des idées de cadeaux pour tous ceux qui aiment l'Histoire

Voir la boutique

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations


L'Antiquité classique
en 36 cartes animées


Nos utopies
Le blog de Joseph Savès