2 mars 1962

Coup d'État en Birmanie

 

Ancienne colonie britannique, la Birmanie devient indépendante en 1948 et installe non sans difficultés une démocratie parlementaire. Dans la crainte de rébellions ethniques et d'une fédéralisation du pays, le général Ne Win procède à un coup d'État le 2 mars 1962. Le pays devient dès lors une dictature militaire. Ne Win et ses successeurs l'engagent à marche forcée dans des réformes socialistes, au prix d'une violente répression contre les démocrates et les minorités. Le 2 avril 2012, l'élection au Parlement d'Aung San Suu Kyi, Prix Nobel de la Paix; laisse émerger l'espoir d'une démocratisation mais celui-ci fait long feu avec, le 1er février 2021, un nouveau coup d'État par le général Min Aung Hlaing.

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net