7 février 1563

Turin devient la capitale des tats de Savoie

 

Le 7 février 1563, le duc de Savoie Emmanuel-Philibert et sa femme Marguerite font une entrée solennelle à Turin. Ils en font la nouvelle capitale des États de Savoie, au détriment de Chambéry, jugée trop proche de la France ! Ainsi se concrétise la destinée italienne de la Maison de Savoie.

Turin était à l'origine une bourgade sans importance, avec néanmoins de beaux vestiges romains (la Porte palatine). La ville va faire l'objet d'un programme d'urbanisme remarquable, avec un plan en damier, de larges avenues bordées d'arcades et une architecture classique, selon les canons idéaux de la Renaissance, théorisés par Léon Battista Alberti (De Re Ædificatoria, 1485) et Andrea Palladio (I Quattro Libri dell'Architettura, 1570). 

L'ensemble s'ordonne autour de la place principale et du palais ducal érigé par l'architecte Vitozzi à partir de 1584 dans un style baroque. Seule la via Po, oblique, déroge à l'orthogonalité des artères. Aussi Turin se démarque-t-elle des villes qui ont grandi au Moyen Âge de façon plus ou moins spontanée. Sous l'impulsion des ducs, elle atteint à la fin du XVIe siècle 90 000 habitants et devient l'une des grandes capitales européennes. Dans un environnement boisé et vallonné, sur les bords du Pô, Turin demeure aujourd'hui l'une des plus belles villes d'Italie, excellemment dotée en lieux culturels et patrimoniaux...

Actualits de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimdia
vidos, podcasts, animations

Galerie d'images
un rgal pour les yeux

Rtrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivit Herodote.net