27 octobre 2019

Élimination du calife autoproclamé de l'État islamique

 

Par un tweet, comme à son habitude, le président américain Donald Trump annonce l'élimination d'Abou Bakr Al-Baghdadi, dans un village de la frontière syro-turque, par les forces spéciales américaines dans la nuit du samedi 26 au dimanche 27 octobre 2019.

Cet « exploit » est mis à profit par le président pour justifier devant son opinion publique le lâchage des Kurdes et l'attaque turque. Ce sont les Turcs, en effet, qui ont ouvert la voie au commando américain ! Il devrait s'ensuivre une hausse spectaculaire de la cote de popularité du président, qui se prépare pour une deuxième candidature à la Maison Blanche dans un an...

Reste que cette attaque, si elle flatte le sentiment belliciste de nombre d'Américains, toujours prompts à se réjouir de la mort des ennemis (Indiens ou autres), si peu honorable que soit le procédé, risque aussi d'élargir la fracture entre le monde musulman et l'Occident, beaucoup de jeunes musulmans déclassés ressentant la vantardise du président américain comme une humiliation supplémentaire...

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net