7 août 2008

Offensive géorgienne contre l'Ossétie du Sud

 

Le soir du 7 août 2008, tandis que le monde a les yeux rivés sur Pékin, où s'ouvrent les Jeux Olympiques, l'armée géorgienne entame le bombardement de la petite république séparatiste d'Ossétie du Sud.

La Russie intervient au secours des Ossètes. Le dimanche 10 août, elle bombarde le port géorgien de Poti et un aéroport militaire de la capitale Tbilissi. Son armée reprend le contrôle de l'Ossétie du Sud. Dès le lendemain 11 août, le président russe Dimitri Medvedev annonce la fin des opérations militaires, satisfait d'avoir atteint son but : la mise au pas de la Géorgie.

Le 12 août, tandis que les forces géorgiennes battent en retraite, Nicolas Sarkozy, président de l'Union européenne, se rend à Moscou et à Tbilissi pour officialiser le cessez-le-feu. Faisant contre mauvaise fortune bon coeur, le président géorgien Mikheïl Saakachvili, qui a péché par imprudence, reconnaît son échec et assume le retour de la Géorgie sous tutelle soviétique.

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net