20 juin 1990

Discours de La Baule

 

Le 20 juin 1990, à La Baule, station balnéaire de la côte bretonne, le président François Mitterrand réunit les chefs d'État africains et les invite à développer la démocratie dans leur pays à l'image des Européens de l'Est qui viennent de s'affranchir de la tutelle communiste.

Il subordonne l'aide française à l'introduction du multipartisme, déclarant à ses hôtes : « La France liera tout son effort de contribution aux efforts qui seront accomplis pour aller vers plus de liberté ». La plupart des chefs d'État africains vont de facto se soumettre à cette injonction démocratique pour continuer de bénéficier de l'aide française.

Il s'ensuivra des résultats désastreux, les élections se jouant sur des critères claniques, tribaux ou ethniques, sans vraie coloration politique. Elles vont de la sorte assurer la domination des ethnies les plus nombreuses sur les autres et pousser celles-ci à la révolte, de la Côte d'Ivoire au Mali.

Suite de l'article

Actualits de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimdia
vidos, podcasts, animations

Galerie d'images
un rgal pour les yeux

Rtrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivit Herodote.net