11 juillet 1523

Le conntable de Bourbon trahit Franois Ier

 

Le connétable Charles III de Bourbon perd en avril 1521 sa femme Suzanne de Bourbon, fille d'Anne et Pierre de Beaujeu. Se pose alors la question de son immense héritage sur lequel lorgne Louise de Savoie, la mère du roi. François Ier, qui n'aime pas son cousin, fait prononcer le séquestre de ses biens.

De dépit, Charles de Bourbon, connétable de France (chef des armées), rencontre en secret les émissaires du roi anglais Henri VIII et de l'empereur Charles Quint le 11 juillet 1523 en vue de négocier un partage de la France.

François Ier, qui se doute de quelque chose, rend visite à son cousin dans sa ville de Moulins. Il le trouve au lit et multiplie les promesses à son égard. Mais à peine a-t-il le dos tourné que le connétable saute sur un cheval et non sans mal, rejoint sous un déguisement les lansquenets allemands qu'il a recrutés et qui l'attendent dans le Dauphiné. Il va désormais conduire les armées impériales contre la France jusqu'à sa mort devant Rome.

Actualits de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimdia
vidos, podcasts, animations

Galerie d'images
un rgal pour les yeux

Rtrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivit Herodote.net