Syrie - De Sargon à Lawrence, 50 siècles d'Histoire - Herodote.net

Syrie

De Sargon à Lawrence, 50 siècles d'Histoire

Dans les temps anciens, la Syrie désignait l’ensemble du Levant, entre la Méditerranée à l’ouest, le Sinaï au sud, les monts Taurus au nord et l’Euphrate à l’est. 

Elle a été constituée en province par les Romains et les Byzantins puis est devenue le coeur de l'empire arabe des Omeyyades et de celui de Saladin, au XIIIe siècle. Depuis lors et jusqu'à son indépendance, en 1946, elle a été soumise à des puissances étrangères.

La Syrie emprunte son nom au grec ancien. Mais dans le monde arabe, la région est plutôt appelée « Bilad as-sham » (« pays de Sham », Sham étant le nom arabe de Damas). Soulignons à ce propos que la capitale de l'État actuel, Damas, est habitée en continu depuis plus de 3500 ans. C’est très certainement la plus ancienne de toutes les villes de la planète.

André Larané
Les grands sites de la Syrie ancienne

Deir-Moussa, peinture murale (Syrie) (photo : G. Grégor)Située au confluent de tous les grands empires méditerranéens, de l’Assyrie à l’empire ottoman, la Syrie conserve de son passé un très riche patrimoine.

Cinq sites antiques sont classés par l’UNESCO : les anciennes villes d'Alep et Bosra, le Krak des Chevaliers et le château de Saladin, Palmyre et les « villes mortes » du Nord de la Syrie. Ces sites et bien d’autres font l’objet de belles pages illustrées dans ce dossier… [découvrir le patrimoine syrien]

Le berceau des civilisations orientales

Par son appartenance au Croissant fertile et sa proximité avec la région de Sumer, la Syrie est très tôt touchée par les bienfaits de l’urbanisation et de l’écriture.

- Âge du Bronze (2900 à 1200 avant JC) :

Au IIIe millénaire avant JC apparaissent les royaumes d’Ébla, dans la vallée de l’Oronte, et de Mari, sur l’Euphrate. Cette dernière, découverte et explorée en 1933 par l’archéologue André Parrot, a livré des milliers de tablettes d’argile couvertes d’écritures cunéiformes.

Ces archives ont permis de connaître les démêlés de ces royaumes avec leurs voisins de Mésopotamie et notamment Sargon, roi d’Akkad, qui les conquiert vers 2350 avant JC.

Ensuite, par un retournement de situation, les Amorrites, populations sémites de Syrie, s’infiltrent en Mésopotamie et fondent la première dynastie de Babylone.

Au milieu du IIe millénaire, la Syrie devient le théâtre d’affrontements entre les grands empires régionaux, le Mitanni à l’Est, les Hittites au nord et l’Égypte au sud.

Ramsès II à la bataille de Qadesh (d'après un bas-relief du temple d'Abou Simbel)Damas est mentionnée pour la première fois par Thoutmosis III sur un pylône du temple d’Amon à Karnak, après que le pharaon eut fait main basse sur la Syrie par sa victoire sur les Syriens à Megiddo (Palestine) vers 1482 avant JC.

Mais la bataille la plus mémorable est Qadesh, qui met aux prises le pharaon Ramsès II et le roi hittite Hattousil III vers 1274 avant JC. Elle se solde par un match nul… et le mariage du pharaon avec la fille de son adversaire. Ramsès II revendique néanmoins la victoire et pour l’affirmer, lance la construction du magnifique temple d’Abou Simbel, au bord du lac d’Assouan.

Toute l'Histoire du Levant en cartes

Cliquer pour agrandir la carte
La Syrie et le Levant (cartes d'Alain Houot)
Les premiers États sont apparus dans le Croissant fertile au IIe millénaire avant notre ère.

Depuis cette époque et jusqu'à nos jours, la région a connu d'immenses bouleversements géopolitiques qui se reflètent dans cette série de cartes historiques...

Le temple de la ville hittite d'Ain-Dara, en Syrie, avec les pieds de la divinité  (Syrie) (photo : G. Grégor)
- Âge du Fer (1200 à 300 avant JC) :

Au tournant du millénaire, de mystérieux Peuples de la mer mettent à mal l’ordre pharaonique. Alors, l’on voit s’épanouir des sociétés originales sur le littoral syrien : les cités marchandes de Phénicie, auxquelles nous sommes redevables d’une invention majeure, l’alphabet, et les royaumes hébreux, berceau d’une autre révolution, le monothéisme.

À l’intérieur de la Syrie s’infiltrent de nouvelles populations sémites qui parlent une langue originale, l’araméen. Au VIIIe siècle avant notre ère, ces populations se voient agresser par les Assyriens, ivres de conquêtes et de puissance.

Publié ou mis à jour le : 2019-06-12 16:32:12

 
Seulement
20€/an!

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net