Le dictionnaire de l'Histoire

Stalingrad

Cette métropole industrielle russe située sur la Volga avait renoncé en 1925 à son nom : Tsaritsyne, pour celui du dictateur soviétique, en hommage à la manière dont il avait défendu la ville contre les assauts des Blancs pendant la guerre civile, à l'été 1918.

La vérité est que Staline et son collègue Vorochilov s'étaient alors montrés si incompétents qu'ils avaient été rappelés par le Comité central du parti bolchevique à la demande expresse du Commissaire à la Guerre Léon Trotski. Ce fut l'origine de la haine entre les deux hommes.

En 1961, dans le cadre de la déstalinisation voulue par Khrouchtchev, la ville avait à nouveau changé son nom pour Volgograd, la «ville de la Volga»... De nombreuses voix s'élèvent en ce début de XXIe siècle pour qu'elle reprenne le nom sous lequel elle s'est illustrée pendant la «grande guerre patriotique» (1941-1945) , fût-il celui d'un dictateur sanguinaire...

Voir : Les Allemands capitulent Stalingrad

Aucune réaction disponible

Respectez l'orthographe et la bienséance. Les commentaires sont affichés après validation mais n'engagent que leurs auteurs.

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net