Sport - Des sports de neige aux Jeux Olympiques d'hiver - Herodote.net

Sport

Des sports de neige aux Jeux Olympiques d'hiver

Les premières compétitions sportives sur la neige ou la glace remontent à la fin du XIXe siècle mais l'usage d'instruments pour faciliter les déplacements sur la glace ou la neige n'a rien d'une nouveauté : des gravures néolithiques représentent des hommes qui chaussés de ski, et le musée de du ski d'Umea conserve des planches utilisées il y a plus de 5 000 ans.

Yves Chenal
Les plus anciens skis de l'histoire, découverts à Kalvträsk (Suède) en 1924 (DR)

Premiers sports de neige et de glace

Les Scandinaves utilisent les skis primitifs de manière continue pour leurs déplacements, aussi bien commerciaux que militaires. Les patins à glace remontent eux aussi à la nuit des temps : à l'origine en os de bovidés, ils reçoivent à partir du XVIIe siècle une lame en métal et connaissent une grande vogue aux Pays-Bas, en Angleterre et en Écosse, où des clubs sont fondés et des compétitions organisées. La première patinoire artificielle est construite à Londres en 1876 et fait rapidement des petites.

Pour des raisons de commodité, la pratique sportive du ski se développe pour sa part plus lentement : les premières compétitions apparaissent dans la seconde moitié du XIXe siècle dans cette région, plus précisément en Norvège. Ailleurs, la montagne rebute longtemps, elle est le lieu de tous les dangers, le cas échéant des exploits militaires, d'Hannibal à Napoléon, pas celui des plaisirs. C'est le XVIIIe siècle qui, sous l'influence de Rousseau, découvre la majesté de ses paysages illustrée par des artistes comme Caspar David Friedrich.

Durant les décennies qui suivent, le tourisme se développe, et nombre de Britanniques enrichis par la révolution industrielle viennent en été. En 1864, à Saint-Moritz (Suisse), l'hôtelier Johannes Badrutt propose à ses hôtes de revenir en hiver à ses frais : le bouche-à-oreille fait le reste et lance la station et, par extension, les sports d'hiver.

Agence Meurisse, Chamonix. Voiture d’enfant dans la neige, 1927, Paris, BnF (DR)

Les sports d'hiver... aux Jeux Olympiques d'été

Entre les années 1890 et 1914, les sports d'hiver connaissent un rapide essor : le matériel se développe, les premiers remonte-pentes font leur apparition, et des compétitions internationales voient le jour.

En 1893 a lieu le premier championnat du monde de patinage de vitesse à Scheveningen, aux Pays-Bas. En 1896, c'est au tour du patinage artistique, à Saint-Pétersbourg : quatre concurrents (masculins) s'affrontent. En ski, la première compétition internationale a lieu à Montgenèvre (Hautes-Alpes), en février 1907. Elle comprend des épreuves de ski de fond, de ski de descente, et de saut à ski.

L'année suivante, en 1908, le patinage devient épreuve olympique mais dans le cadre des Jeux Olympiques d'été de Londres. Après une éclipse en 1912, il fait son retour avec le hockey sur glace, à Anvers en 1920.

Prestation de serment à Chamonix, le 25 janvier 1924, aux premiers JO d'Hiver

Naissance des Jeux Olympiques d'hiver

L'idée d'organiser des compétitions de sports d'hiver fait son chemin : il existait une Semaine internationale des sports d'hiver et, après la Première Guerre mondiale, les délégués français au Comité International Olympique suggèrent d'intégrer ces disciplines au programme olympique.

​​

L'auteur : Yves Chenal

Ancien élève de l'École normale supérieure, agrégé et docteur en histoire médiévale, Yves Chenal a enseigné pendant plusieurs années dans des lycées parisiens avant de passer le concours de l'ENA. Il est aujourd'hui en activité dans une préfecture.

Publié ou mis à jour le : 2018-11-27 10:50:14

 
Seulement
20€/an!

Des cadeaux
pleins d'Histoire

La boutique d'Herodote.net, ce sont des idées de cadeaux pour tous ceux qui aiment l'Histoire

Voir la boutique

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations


L'Antiquité classique
en 36 cartes animées


Galerie d'images
un régal pour les yeux