20 novembre 2023

Patrice Gueniffey x Arthur Chevallier : Napoléon au miroir déformant de Ridley Scott

L'historien Patrice Gueniffey et l'écrivain Arthur Chevallier s'opposent sur le film Napoléon du réalisateur britannique Walter Scott : Alien, Blade Runner, La chute du Faucon noir, Thelma et Louise, Gladiator (2000), Kingdom of Heaven (2005), etc.

Ils conviennent l'un et l'autre que le film s'écarte allègrement de la vérité historique la plus élémentaire, ne serait-ce qu'en confiant à un quinquagénaire le rôle de Bonaparte général et Premier Consul, alors âgé de moins de trente ans. Ils ne s'en scandalisent pas a priori car le cinéma n'est pas soumis à une exigence d'exactitude. Là où le bât blesse pour Patrice Gueniffey, c'est dans l'invraisemblance absolue d'un Napoléon plus âgé que le vrai sur son lit de mort et dans son absence absolue de charisme. À se demander comment un homme aussi médiocre a pu commander autant d'armées et de nations et changer le cours de l'Histoire ! Mais après tout, l'essentiel n'est-il pas qu'un personnage français fasse encore rêver les spectateurs de toute la planète ?


En savoir plus avec France Inter
Bruno (26-11-2023 19:07:25)

Les Américains ne se gênent pas pour noircir les Français. Souvent dans leurs films et séries les vilains ont des noms à consonance francophone. Comme exemple le film Le revenant, où les França... Lire la suite

Respectez l'orthographe et la bienséance. Les commentaires sont affichés après validation mais n'engagent que leurs auteurs.

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net