Ornans

Au pays de Gustave Courbet


Gustave Courbet à Ornans (photo : musée Courbet)Le peintre Gustave Courbet, contemporain du Second Empire et de Napoléon III, demeure très populaire avec ses toiles monumentales qui illustrent de façon réaliste la France de son époque.

Fils de paysans jurassiens, il fait la fierté de sa ville natale, Ornans (Doubs), un bourg de 4.000 habitants, dans les montagnes du Jura, entre Besançon et Pontarlier.

Il naît le 10 juin 1819 dans une maison bourgeoise au bord de la Loue, la maison Hébert, où s'est établie provisoirement sa famille suite à l'incendie de la ferme familiale, au lieu-dit le Flagey.

Dès la mort du peintre en exil en Suisse en 1877, sa soeur Juliette décide de lui consacrer un musée. Il sera installé dans la maison Hébert et finalement inauguré en 1971.

Agrandi quarante ans plus tard à l'initiative du Conseil général du Doubs, il a réouvert le 1er juillet 2011.

Le musée Courbet à Ornans (photo : Varlet, conseil général du Doubs)

Vue sur la Loue et Onans du musée Courbet (photo : Varlet, conseil général du Doubs)Le musée Courbet compte un fonds permanent de 70 œuvres qui rappellent pour l'essentiel la jeunesse du peintre et présente régulièrement des expositions sur l'école de Courbet et ses disciples, d'hier à aujourd'hui.

Judicieusement réaménagé, le musée Courbet offe par ailleurs de très belles vues sur la rivière qui baigne ses pieds, sur la vieille ville et sur les falaises environnantes qui ont beaucoup inspiré l'artiste.

Le musée Courbet à Ornans (photo : Varlet, conseil général du Doubs)

La ferme de Flagey, près d'Ornans  (photo : musée Courbet)La ferme de Flagey, à quelques kilomètres d'Ornans, est quant à elle devenue un lieu de vie et d'échanges culturels ouvert au public.

Les chambres de la famille ont été modernisées et converties en chambres d'hôtes.

Un point de départ pour des randonnées aux roches ou aux sources de la Loue, sur les sentiers qu'a arpentés Courbet armé de son chevalet. 

En 1858, Gustave Courbet, qui est devenu à Paris un peintre à la mode mais n'a pas oublié ses jeux d'enfance, décide de se rapprocher d'Ornans.

Gustave Courbet devant son atelier à Ornans (photo : musée Courbet) Il aménage un atelier spacieux dans une fabrique entourée d'arbres, à l'orée de la ville.

Là, il travaille mais aussi reçoit ses amis parisiennes (et leurs compagnes du moment). Il donne des fêtes et organise des parties de chasse, une passion héritée de sa jeunesse.

Cet atelier, saccagé pendant la guerre franco-prussienne puis reconverti en dépôt de vins, a été racheté par la ville et pourrait à son tour devenir un lieu de mémoire.

Le chêne de Flagey chez lui
Gustave Courbet, Le chêne de Flagey, 1864

Le chêne de Flagey (1864) est l'une des oeuvres les plus originales du «maître-peintre d'Ornans». Sa première particularité tient à sa composition : l'arbre s'impose à la vue en occupant presque tout l'espace de la toile.
Claude Jeannerot, président du Conseil général du Doubs, et Michimasa Murauchi (photo : Conseil général du Doubs)Une deuxième particularité tient à son sous-titre : Chêne de Vercingétorix, camp de César près d'Alésia, Franche-Comté, une pique à l'adresse de Napoléon III qui se passionnait pour Vercingétorix et avait officialisé l'avis de la majorité des historiens selon lequel Alésia se situerait en Bourgogne plutôt qu'en Franche-Comté.
D'abord vendu à un Américain, le tableau est passé en 1983 entre les mains d'un industriel japonais, grand amateur d'art, Michimasa Murauchi
Le Conseil général du Doubs a lancé une souscription auprès du public français qui a permis de le racheter pour 5 millions d'euros et de l'installer le 9 mars 2013 à la place d'honneur dans le musée d'Ornans.



Contact : Valérie Morton, administratrice
Courriel : cliquez ici
Site internet : cliquez ici

Publié ou mis a jour le : 2016-06-30 12:08:57

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net