Toute l'Histoire en un clic
Herodote Facebook Herodote Twitter Herodote Youtube
Ami d'Herodote.net
 
>> Jules Mazarin (1602 - 1661)

Vous avez accès à
un dossier complet
autour de ce sujet :

Toute l'Histoire en un clic
Publicité

Jules Mazarin (1602 - 1661)

Cardinal diplomate et séducteur


Aucun immigrant n'a connu en France autant de fortune que Giulio Mazarini, en français Jules Mazarin.

Enfant de Rome, il naît le 14 juillet 1602 dans les Abruzzes, où sa mère est allée accoucher pour échapper à l'été étouffant de la Ville éternelle. Jeune homme surdoué, il devient fonctionnaire au service du Saint-Siège et sert comme capitaine dans les armées du pape Urbain VIII mais c'est comme diplomate que, très vite, il révèle des dons exceptionnels.

Cardinal mais pas prêtre

Envoyé en mission en France en 1630, il se fait apprécier du Premier ministre de Louis XIII, le cardinal de Richelieu, qui prend l'habitude de recourir à ses services.

En 1639, Richelieu se l'attache en remplacement de feu le père Joseph, son « éminence grise ». Deux ans plus tard, Mazarin obtient la barrette de cardinal sans pour autant avoir été ordonné prêtre (le fait est rare mais admis par l'Église catholique).

À sa mort, Richelieu recommande au roi Louis XIII de prendre Mazarin à son service. Après la mort de Louis XIII, Mazarin, séducteur jusqu'à l'obséquiosité, gagne les faveurs de la régente en titre, la reine mère Anne d'Autriche, et se dévoue au jeune Louis XIV dont il assure la formation politique.

En 1649, il doit faire face à la Fronde des parlementaires puis des princes, qui cultivent l'art du pamphlet sous la forme de « mazarinades » et doit pendant un temps s'exiler pour calmer l'agitation. Dans le même temps, il conduit avec brio les traités de Westphalie qui consacrent l'émiettement de l'Allemagne.

Faiseur de mariages

Usant et abusant de sa position, Mazarin s'enrichit en prélevant sa part sur les transactions publiques. Mais il redistribue sa fortune fort généreusement en pensionnant les artistes comme le compositeur italien Jean-Baptiste Lully. Il se constitue une très belle collection d'oeuvres d'art, qu'il lèguera au roi, fonde le collège des Quatre-Nations et ouvre la première bibliothèque publique de France, qui porte son nom, la bibliothèque Mazarine.

Louis XIV est reconnaissant de son action à son parrain et Principal ministre. Le traité des Pyrénées, conclu par le mariage de Louis XIV et de l'infante Marie-Thérèse d'Autriche, et la paix du Nord sont ses derniers chefs-d'oeuvre. Ils consolident la position internationale de la France.

Version intégrale pour les amis d

Publié ou mis à jour le : 2017-03-22 17:54:29

Les commentaires des Amis d'Herodote.net

Les commentaires sur cet article :

GUERIN (07-03-201110:21:18)

Il ne faut rien comprendre de la psychologie de la reine très pieuse et de Mazarin qui a longtemps envisagé se faire prêtre pour nous serinez une fois de plus l'éventualité d'un mariage secret et pire le fait qu'ils auraient été amants!


Les Amis d'Herodote.net peuvent envoyer un commentaire sur cet article.

Suivez Herodote.net sur twitter
Offrez-vous quelques minutes d'évasion
avec Les Chroniques d'Herodote.net

Adhérez aux Amis d'Herodote.net

À quel exploit le café liégeois doit-il son nom ?

Réponse
Publicité