Toute l'Histoire en un clic
Herodote Facebook Herodote Twitter Herodote Youtube
Ami d'Herodote.net
>> 15 juin 2018
Revue de la presse
Publicité

15 juin 2018

Einstein raciste ? Qu'on le fusille, lui et tous les autres !

Après Voltaire, Victor Hugo, Jean Jaurès, de Gaulle, Pierre Loti, Alain, Guevara etc. etc... voici Einstein à son tour accusé de mal penser !

Depuis plusieurs années, ​des ​plumitifs, y compris des universitaires​​, se font un devoir d’exhumer les confidences des célébrités passées et de les juger à l'aune de nos valeurs universelles (celles de l'Europe occidentale en 2018).

Dans le même temps, d'autres, qui n'ont jamais eu à prendre de décisions difficiles, passent au crible de la bien-pensance les actions des hommes d'État, de Colbert à Churchill.

Ces procédés soulèvent quelques questions. En premier lieu, jeter l’opprobre sur toutes les gloires du passé coupables d’écrits qui seraient aujourd’hui considérés comme racistes, esclavagistes ou antisémites, c’est ne rien comprendre aux mouvements de l'Histoire et à l'évolution des mœurs et des idées.

Pas besoin de remonter bien loin pour percevoir la rapidité des changements, souvent à notre insu : les sexagénaires qui, aujourd'hui, approuvent l'extension du mariage aux homosexuels, considéraient au temps de leur jeunesse le mariage comme une institution archaïque et bourgeoise vouée à une prompte disparition !...

Ensuite, la majorité des textes incriminés proviennent de correspondance privée ou de carnets personnels. Il s’agit le plus souvent de jugements à chaud ou de préjugés hâtifs pouvant comporter une dimension caustique ou provocatrice et qui constituent un prisme déformant de la pensée de l’auteur. Comme si nous n'étions pas tous enclins à des pensées contradictoires ! Que le premier qui n'a jamais formulé un préjugé à l'égard d'une personne d'une autre couleur, d'une autre nationalité ou d'une autre religion que la sienne lève le doigt !...

Ignorer à ce point l'Histoire et la nature humaine relève donc d'une bêtise crasse mais peut aussi conduire aux pires crimes qui soient : la persécution des suspects pour hérésie ou déviationnisme politique. Rien que dans le siècle précédent, des millions d'hommes ont ainsi payé de leur vie un propos en l'air ou une mauvaise blague.

Si nous ne voulons pas en revenir là, halte au feu !

En savoir plus avec Le Figaro

 


Les commentaires des Amis d'Herodote.net

Voir les 10 commentaires sur cet article

FrançoisC (30-06-201811:10:43)

Einstein exprimait des préjugés liés à sa propre culture d'Européen civilisé, instruit et disposant de revenus conséquents.
Chaque jour sur le web on constate que les préjugés de classe, de race et de nation restent bien vivants.

véronique (22-06-201823:03:38)

Aux réflexions de Gilles je souscris totalement; elles s'appliquent aussi aux différences entre les sociétés humaines et animales .Struggle for life , c'est c'était ce sera la Loi. Illusions que l'abolition des frontières.

Makmic (21-06-201809:24:11)

@michel +1000, tout est dit.

ANGERMANN (20-06-201813:55:07)

Jugeons les hommes d'après leurs actes et non d'après leurs convictions racistes, religieuses ou leurs accès de folie dans certaines circonstances.J'aurai tendance à dire qu'ils faut punir les criminels pour leurs crimes et non pour les idées qui les ont provoqués de bonne foi ou non, quant à remonter le temps!!..Einstein se fiche éperdument de ce que nous pouvons penser ! Quant aux apprentis criminels, il vaudrait mieux qu'ils comprennent que rien ne peut excuser la répétition de massacres. Lire la suite

Gilles (19-06-201815:37:33)

Les européens se posent la question du racisme depuis toujours: pourquoi ces différences chez l'homme de base?La loi du plus fort étant dans la nature des choses, le faible devint victime ou esclave sous toutes les latitudes. La diversité des apparences humaines fit du monde un zoo dont les animaux que nous sommes se conduirent comme tels.
Aucune différence entre nous, je mange mon voisin si j'ai faim, au mieux je le soumets quelqu'il soit. Le racisme n'est qu'un mot qui n'a de sens que d... Lire la suite

Paul Spitzer (19-06-201815:01:40)

Le general De Gaulle n'aima pas les Juifs c'est sure.Officier supérieur,petite noblesse-c'est(ou c’était) presque normal.
Mais on peut pas le considéré antisémite.Non dans son temp,non aujourd’hui.


Les Amis d'Herodote.net peuvent envoyer un commentaire sur cet article.

Suivez Herodote.net sur twitter
Offrez-vous quelques minutes d'évasion
avec Les Chroniques d'Herodote.net

Adhérez aux Amis d'Herodote.net

D'où vient le nom du Venezuela ?

Réponse
Publicité