28 septembre 1905 - Albert Einstein découvre la relativité - Herodote.net

28 septembre 1905

Albert Einstein découvre la relativité

Publié ou mis à jour le : 2016-01-29 09:39:11

Entre mars et septembre 1905, quatre articles signés Albert Einstein paraissent dans la revue Annalen der Physik (volumes 17 et 18).

Ils portent sur des aspects fondamentaux de la physique : sur la lumière et sa nature discontinue (quanta devenus photons), sur la théorie de la chaleur et le mouvement brownien (existence des molécules), sur l'électrodynamique des corps en mouvement, sur le contenu énergétique des corps, c'est-à-dire l'équivalence entre la matière et l'énergie (relativité restreinte) avec la célèbre équation E= mc2 qui indique que l'énergie d'un corps est égale à sa masse multipliée par le carré de la vitesse de la lumière.

Cette équivalence conduit tout droit (mais avec des moyens technologique et théorique énormes) aux bombes et réacteurs nucléaires et thermonucléaires.

Pourtant, le prix Nobel décerné en 1921 à l'auteur de la formule récompense la découverte de l'effet photoélectrique et donc la nature discontinue de la lumière. Il passe sous silence la remise en cause profonde de la notion d'espace et de temps contenue dans la relativité restreinte puis générale !

Un précurseur de la relativité

Le mathématicien français Henri Poincaré (1854-1912) formule en 1902 quelques hypothèses qui font de lui un précurseur de la relativité restreinte mais il maintient la référence à un temps absolu et un mystérieux «éther». Albert Einstein «proclame la mort de l'éther» et transforme les équations de la relativité en une nouvelle théorie de l'espace et du temps, d'où le caractère proprement révolutionnaire de ses travaux.

L'univers revisité

Alors que certains physiciens pensaient à la fin du 19e siècle que la physique était achevée et qu'il ne restait que quelques détails à régler, Einstein, par un prodigieux effort intellectuel, repense une bonne partie du monde.

Né à Ulm, il fait sa scolarité à Munich, puis en Suisse, à l'École Polytechnique Fédérale. Formation classique : latin et grec, mathématique et physique, avec une passion particulière pour l'électromagnétisme. Cette passion ne l'abandonnera jamais et s'élargira à la relativité, aux atomes et même à la mécanique quantique.

Entre 1900 et 1910, il occupe des emplois temporaires d'enseignant, puis un poste à l'Office des brevets à Berne. Sa renommée scientifique s'accroît et il devient professeur au Polytechnikum de Zurich en 1910. La jeune Allemagne lui fait un pont d'or pour devenir professeur à Berlin en Prusse... dispensé d'enseignement. En 1919, la vérification expérimentale de sa théorie de la relativité générale à l'occasion d'une éclipse (courbure de la lumière à proximité d'une masse) lui procure une notoriété mondiale, consolidée par le prix Nobel de 1921.

Pacifiste malheureux

Juif et pacifiste, Albert Einstein est déchu de sa nationalité allemande en 1933 (il avait pris la nationalité suisse en 1901) par le régime nazi et s'expatrie aux États-Unis à Princeton.

En 1939, il signe une lettre au président Roosevelt lui demandant d'accélérer les recherches sur l'énergie atomique. S'ensuivra le projet Manhattan (auquel il ne sera jamais associé vu la méfiance des Américains) qui produira les deux bombes nucléaires. Dès 1945, il participe à un comité de scientifiques pour sensibiliser l'opinion aux dangers de l'arme atomique.

Einstein meurt le 18 avril 1955, quelques jours après avoir signé le manifeste Einstein-Russel qui donnera naissance au mouvement Pugwash. Ses cendres ont été dispersées aux quatre vents.


 
Seulement
20€/an!

Des cadeaux
pleins d'Histoire

La boutique d'Herodote.net, ce sont des idées de cadeaux pour tous ceux qui aiment l'Histoire

Voir la boutique

Histoire & Civilisations
est partenaire d'Herodote.net


L'Antiquité classique
en 36 cartes animées


Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net