25 février 2021

Disparition du poète Philippe Jaccottet

« J'ai vu la mort au travail » avait-il dit dans un de ses poèmes. La mort a fini par rattraper à l'âge de 95 ans, ce jeudi 25 février, un de nos plus grands poètes francophones contemporains. Né à Moudon, en Suisse, il était le dernier représentant de cette génération d'auteurs qui, aux côtés d'Yves Bonnefoy, avait donné un nouveau souffle à la poésie dans l'après-guerre. En ces temps de détresse, ils avaient refusé la fuite dans le surréalisme pour renouer avec le réel, repoussé les jeux d'écriture de l'Oulipo pour se tourner vers une écriture simple, presque « transparente ».

« J'ai seulement tenté de retenir et de traduire des moments aussi intenses que fugitifs avec les mots qui surgissaient devant moi », expliquait Jaccottet, « J'ai toujours essayé que le monde extérieur qui est à la source de mon émerveillement et parfois de mon effroi passe dans le poème sans que je sois présent par une sorte de discrétion naturelle ». Cette discrétion, il la cultivait dans sa vie d'ermite comme dans sa poésie, refusant d'en faire le réceptacle de ses « tempêtes intérieures » pour pouvoir mieux observer le monde et en rendre compte avec une belle sobriété, tout en humilité. Écoutons cette voix singulière et douce, telle qu'elle s'exprime dans le recueil A la Lumière d'hiver (1977) :

« Les larmes quelquefois montent aux yeux
comme d’une source,
elles sont de la brume sur des lacs,
un trouble du jour intérieur,
une eau que la peine a salée.

La seule grâce à demander aux dieux lointains,
aux dieux muets, aveugles, détournés,
à ces fuyards,
ne serait-elle pas que toute larme répandue
sur le visage proche
dans l’invisible terre fît germer
un blé inépuisable ? »

Publié ou mis à jour le : 2021-02-26 15:56:50

 
Seulement
20€/an!

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net