Toute l'Histoire en un clic
Ami d'Herodote.net
 
>> 18 janvier 532

Vous avez accès à
un dossier complet
autour de ce sujet :

Toute l'Histoire en un clic
Articles récents
Les 10 articles les plus lus
Publicité

18 janvier 532

Justinien réprime la sédition Nika


Le 18 janvier 532, à Constantinople, capitale de l'empire romain d'Orient, une rumeur enfle à propos de l'empereur Justinien et de son favori, auxquels on reproche autoritarisme et concussion.

Dans l'Hippodrome, sur les hauteurs de la ville, les courses de chars se déroulent dans une ambiance survoltée. Oubliant leur rivalité, les partisans de l'équipe des Verts, qui appartiennent aux franges populaires de la ville, font alliance avec les partisans de l'équipe des Bleus, d'origine patricienne. Ils décident d'en finir avec l'empereur.

Ensemble, aux cris de «Nika !» (Sois vainqueur !), les insurgés brûlent la basilique Sainte-Sophie puis se dirigent vers le palais impérial.

Justinien se dispose à fuir quand son épouse Théodora prend les choses en main.

Fille du gardien des ours du cirque (!), Théodora est une ancienne comédienne, probablement prostituée. Son énergie et sa force morale lui ont valu d'être épousée par Justinien et de revêtir la pourpre impériale.

À l'empereur affolé, elle déclare en substance : «La pourpre est un beau linceul pour mourir !» L'empereur alors se ressaisit.

La garde impériale, sous le commandement du général Bélisaire, qui revient d'une campagne contre les Perses, noie la révolte dans le sang. Plus de 30.000 personnes sont massacrées dans l'Hippodrome.

Rassuré sur son pouvoir, Justinien se lancera dès lors à la reconquête de l'Occident romain, envahissant le royaume ostrogoth du défunt Théodoric le Grand. Il se consacrera aussi à la reconstruction de la basilique Saint-Sophie, plus belle et plus grande que jamais. -

Version intégrale pour les amis d

Publié ou mis à jour le : 2010-01-17 10:54:11

Les commentaires des Amis d'Herodote.net

Les commentaires sur cet article :

André Herrou (05-03-200812:33:07)

Et toujours de Procope, ce "Procopius de Césarée", cet interdit de séjour, aux écrits censurés du vivant de Justinien et de sa belle épouse, laisserait donc entendre dans ces écrits découverts post Justinien, des rumeurs au sujet des exploits fulminants de la Théodora, feu l’Impératrice du Sexe.
En effet, fille de saltimbanque montreur d’ours , belle et intelligente, venant de cette rue ou elle excellait dans ce naturel commerce de la vertu sans se poser trop de questions, elle a... Lire la suite


Les Amis d'Herodote.net peuvent envoyer un commentaire sur cet article.

Suivez Herodote.net sur twitter
Offrez-vous quelques minutes d'évasion
avec Les Chroniques d'Herodote.net

Adhérez aux Amis d'Herodote.net

Quel est le premier président de la République française qui a terminé normalement son mandat ?

Réponse
Publicité