Le dictionnaire de l'Histoire - pirate - Herodote.net

Le dictionnaire de l'Histoire

pirate

Les pirates sont le nom sous lequel on désigne depuis l'Antiquité les bandits de la mer. Le mot dérive du grec peira (tenter l'aventure).

La piraterie s'est beaucoup développée au XVIe siècle à la faveur de la découverte et de l'exploitation du Nouveau Monde par les Espagnols. Des Français et des Anglais ont alors multiplié dans la mer des Antilles (en anglais : Caraïbes) les attaques contre les galions chargés d'or et d'argent.

Cette forme de piraterie a connu sa plus grande extension entre 1630 et 1660. Des pirates français, aussi appelés flibustiers (du néerlandais vrijbuiter, libre faiseur de butin) se sont alors établis sur l'île de la Tortue, au nord de l'île d'Hispaniola (Haïti). Ces pirates, qui se nourrissaient de viande fumée selon la technique indienne du boucan étaient aussi appelés boucaniers pour cette raison.

De mèche avec leurs confrères anglais, les flibustiers ont constitué une association informelle redoutable : les Frères de la Côte. Leur pavillon noir orné d'une tête de mort et de deux tibias entrecroisés, surnommé « Jolly Roger », semait la terreur chez les marins de tous pays. L'un des plus célèbres et cruels de ces pirates a nom François L'Olonnais, né vers 1630 aux Sables-d'Olonne.

La piraterie a connu un regain d'activité après le traité d'Utrecht qui a mis fin à la guerre de la Succession d'Espagne en 1713, beaucoup de corsaires au service du roi de France ou d'Angleterre s'étant alors trouvés sans emploi. Ainsi du célèbre « Barbe-Noire »

Le châtiment réservé aux pirates était la pendaison d'où, par superstition, l'interdiction sur les navires de prononcer le mot « corde » !

Des cadeaux
pleins d'Histoire

La boutique d'Herodote.net, ce sont des idées de cadeaux pour tous ceux qui aiment l'Histoire

Voir la boutique

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations


L'Antiquité classique
en 36 cartes animées


Nos utopies
Le blog de Joseph Savès