Imaginaire médiéval - XXe siècle, le triomphe de la fantasy médiévale - Herodote.net

Imaginaire médiéval

XXe siècle, le triomphe de la fantasy médiévale

Née au début du XIXe siècle, la fantasy (terme qui signifie en français « imagination ») est un genre littéraire qui présente des éléments surnaturels souvent incarnés par l’utilisation de magie. Il ne faut pas pour autant le confondre avec le fantastique, dans lequel le surnaturel fait irruption dans un monde « normal ». Dans le registre de la fantasy, la magie est généralement acceptée et normalisée dans un monde merveilleux.

On pourrait s’y méprendre lorsqu’on s’intéresse plus précisément au médiéval-fantastique (traduction de l’anglais medieval fantasy), qui présente dans la nomenclature une confusion avec le genre fantastique mais relève pourtant de la fantasy. Ce genre s’est épanoui au XXe siècle, plus particulièrement après la Seconde Guerre mondiale, avant de triompher en notre siècle…

Charlotte Chaulin

Une page du livre La Fraternité de l'anneau J. R. R. Tolkien, 1954. Traduit en 1972 par Francis Ledoux et renommé La communauté de l'anneau, il s'agit de la première partie du Seigneur des anneaux, roman en trois volumes. Au centre de la page, une réplique de l'anneau.

Les univers foisonnants de la fantasy médiévale

Les deux pères de la fantasy médiévale sont William Morris (1834-1896) et John Ronald Reuel Tolkien (1892-1973). Le premier s’inspire notamment de la légende arthurienne dans ses poèmes (The Defense of Guenevere and Other Poems, 1858). Comme Morris, de nombreux auteurs et cinéastes s’empareront de l’histoire légendaire de la Bretagne.

Tolkien apprécie les livres de Morris. Il étudie et enseigne à Oxford et se spécialise en philologie de l’anglo-saxon (Beowulf, poème épique anglo-saxon composé entre la première moitié du VIIe siècle et la fin du premier millénaire). Il maîtrise les langues et la littérature du Moyen Âge.

Carte du monde narnien décrite dans The Chronicles of Narnia par CS Lewis, 1976. L'agrandissement montre les principaux personnages de fiction apparaissant dans Le monde de Narnia adapté au cinéma.

Son collègue et ami C.S. Lewis, auteur des Chroniques de Narnia (1950-1956), est lui aussi un fervent amateur de la période et titulaire d’une chaire de littérature du Moyen Âge et de la Renaissance.

Frodon Sacquet, dessin de  Mark J. Ferrari, 1987. L'agrandissement est un dessin représentant La Compagnie de Thorin (groupe de treize nains Le Hobbit de J. R. R. Tolkien) à l'orée de Grand'Peur (forêt de la terre du Milieu).Tolkien devient vite, et demeure aujourd’hui, la référence incontournable dans le domaine de la fantasy médiévale. Ses œuvres majeures, Bilbo le Hobbit (1937) et la trilogie du Seigneur des anneaux (La communauté de l’anneau (1954), Les deux tours (1954) et Le retour du roi (1955)), s’inspirent de l’univers foisonnant du Moyen Âge, des nains issus des légendes germaniques aux chevaliers de la Table Ronde en passant par les elfes, figures émanant des fées des romans merveilleux. Lui-même considère son livre comme « un conte de fées pour des adultes ».

 Pari réussi, il parvient à faire rêver petits et grands et connaît un succès phénoménal dont l’impact outrepasse les barrières géographiques et temporelles. Le monde entier se passionne pour les aventures du hobbit Frodon Sacquet en Terre du Milieu, qui, aidé de ses nombreux amis comme son comparse Sam, le mage Gandalf ou l’héritier d’une dynastie royale Aragorn.

À la même période, Maurice Druon aidé de quelques collaborateurs publie sept romans moyennâgeux entre 1955 et 1977 : Les Rois maudits.

Détail d’une miniature de l’incendie du Grand Maître des Templiers Jacques de Molay et d’un autre Templier. Tiré des Chroniques de France ou de Saint Denis, Atelier Maître Virgile, Londres, British Library.Cette saga se base sur la légende inventée par le chroniqueur italien Paolo Emilio qui raconte que Jacques de Molay, dernier grand maître de l'ordre du Temple, aurait lancé une malédiction alors qu'il était sur le bûcher. Il  visait le roi de France Philippe IV le Bel, le pape Clément V ainsi que le jursite Guillaume de Nogaret.

Dans le premier volume de la saga, Maurice Druon s'intéresse aux amants de la tour de Nesle, une affaire qui ébranle la dynastie capétienne en 1314 lorsque la fille de Philippe IV accuse les trois brus du roi d'adultère. Dès lors, l'auteur raconte les aventures et mésaventures de ses successeurs : Louis X le Hutin, Jean Ier le Posthume, Philippe V le Long, Charles IV le Bel jusqu'aux premiers Valois.

Les Rois maudits deviennent une référence dans le genre du roman historique et son ampleur est sans commune mesure dans l'Histoire de la littérature. En 1966, Maurice Druon intègre la prestigieuse Académie française. Le roman historique est loin d'être de la littérature de bas étage et l'image du Moyen Âge est plus que jamais redorée.


Publié ou mis à jour le : 2019-06-14 10:53:53

 
Seulement
20€/an!

Des cadeaux
pleins d'Histoire

La boutique d'Herodote.net, ce sont des idées de cadeaux pour tous ceux qui aiment l'Histoire

Voir la boutique

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations


L'Antiquité classique
en 36 cartes animées


Galerie d'images
un régal pour les yeux