Hergé (1907 - 1983) - Le XXe siècle en bande dessinée - Herodote.net

Hergé (1907 - 1983)

Le XXe siècle en bande dessinée

Publié ou mis à jour le : 2016-10-01 13:51:33

Georges Rémi, dit Hergé (les initiales de son nom et de son prénom, RG), est avant tout connu pour être le « père » de Tintin et Milou. Cela fait de lui l'un des créateurs belges les plus célèbres du XXe siècle avec Jacques Brel, René Magritte et Georges Simenon.

Né dans un foyer modeste de Etterbeek, dans la banlieue de Bruxelles, c'est un garçon timide et anxieux, aux antipodes de son héros Tintin, avec une mère qui va peu à peu sombrer dans la folie. 

Il gardera toute sa vie un amer souvenir de son enfance et l'obsession de la folie va hanter ses albums, au moins à partir du Lotus bleu (1934).

Embauché à 18 ans au service des abonnements du quotidien catholique Le Vingtième Siècle, il fait valoir très vite son don pour le dessin. Il crée Totor pour un magazine de scouts puis Tintin et Milou à la demande de l'abbé Wallez, le patron du Vingtième Siècle.

Perfectionniste en diable

Les premières aventures du jeune héros sont publiées en feuilleton dans Le Petit Vingtième, supplément jeunesse du quotidien. Elles se déroulent au pays des Soviets.

Georges Remi, dit Hergé (22 mai 1907, Etterbeek ; 3 mars 1983, Woluwe-Saint-Lambert)  1969 © Vagn Hansen - collection Studios HergéLe succès ne se fait pas attendre.

En 1934, le dessinateur se fait assister par un jeune étudiant chinois, Tchang, pour la conception des nouvelles aventures de Tintin, qui doivent se dérouler en Chine, Le Lotus bleu

Il s'agit pour lui de sortir de l'amateurisme et d'éviter les clichés, comme dans Tintin au Congo. Il ne cessera plus dès lors de se documenter afin de cerner au plus près la réalité du monde, y compris de pays qu'il n'a encore jamais vus.  

L'éditeur Casterman, à Tournai, lui propose d'éditer ses aventures sous forme d'albums. Il y en aura 22 au total.

En 1940, suite à l'occupation de la Belgique par la Wehrmacht, le journal Le Vingtième Siècle disparaît. Faute de mieux, Hergé poursuit son travail dans les colonnes du Soir de Bruxelles.

Mais celui-ci est très engagé dans la collaboration avec l'ennemi, ce qui vaut à Hergé d'être plusieurs fois interrogé par la police en septembre 1944, à la Libération. Il sort très affecté de cette épreuve...


Épisode suivant Voir la suite
• 29 octobre 1959 : « Polite, quel journal ! »

 
Seulement
20€/an!

Des cadeaux
pleins d'Histoire

La boutique d'Herodote.net, ce sont des idées de cadeaux pour tous ceux qui aiment l'Histoire

Voir la boutique

Histoire & Civilisations
est partenaire d'Herodote.net


L'Antiquité classique
en 36 cartes animées


Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net