Le dictionnaire de l'Histoire - cannibale, cannibalisme - Herodote.net

Le dictionnaire de l'Histoire

cannibale, cannibalisme

Le 4 novembre 1492, tandis qu'il explore les Antilles, Christophe Colomb écrit dans son journal de bord qu'il existerait dans les îles voisines des hommes avec un museau de chien (« cynocéphales »), qui mangeraient de la chair humaine. Ces fantaisies lui sont suggérées par la lecture d'Imago Mundi, un célèbre ouvrage de cosmographie médiévale.

Les contemporains de Colomb font le rapprochement entre ces Cynocéphales anthropophages imaginaires et les redoutables Cariba ou Caraïbes (d'un mot amérindien qui veut dire « hardi ») qui vivent dans certaines îles des Antilles. Du coup, par déformation phonétique, le nom de ces derniers va devenir un mot commun pour désigner les mangeurs de chair humaine : les cannibales.

À la fin du siècle suivant, le cannibalisme est évoqué par Jean de Léri, un protestant qui a participé à une tentative de colonisation française dans la baie de Rio (Brésil) et observé les pratiques cannibales des Indiens locaux, accoutumés à rôtir leurs prisonniers de guerre pour s'en approprier les qualités.

En 1573, réfugié à Sancerre pendant les guerres de religion, il voit des parents réduits à la famine se résoudre à manger le cadavre de leur enfant. Cela le décide à écrire le récit de son voyage au Brésil, quinze ans plus tôt. Il en profite pour comparer ce cannibalisme ultra-violent et celui, très ritualisé, qu'il a observé chez les Indiens Tupi.

À la même époque, Montaigne, qui s'est informé sur les mœurs des Amérindiens par l'intermédiaire d'un domestique qui a vécu au Nouveau Monde, écrit des pages remarquables sous le titre Des cannibales : « Chacun appelle barbarie ce qui n'est pas de son usage ». Le débat demeure actuel...

Aujourd'hui, des préhistoriens et anthropologues comme Marylène Patou-Mathis considèrent que toutes les sociétés de chasseurs-cueilleurs ont connu l'anthropophagie rituelle à un moment ou un autre. Avec l'apparition de l'agriculture, les sacrifices d'animaux domestiques ont la plupart du temps remplacé les sacrifices humains.

Des cadeaux
pleins d'Histoire

La boutique d'Herodote.net, ce sont des idées de cadeaux pour tous ceux qui aiment l'Histoire

Voir la boutique

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations


L'Antiquité classique
en 36 cartes animées


Nos utopies
Le blog de Joseph Savès