Iran safavide

Le style persan Ispahan

Au centre-ouest de l'Iran, la ville d'Ispahan, grande oasis de verdure au milieu de zones arides, est un condensé du «style persan» qui s'est épanoui dans tout l'Orient islamique, de Bagdad à Agra et au Taj-Mahal, du Tigre au Gange.

La mosquée du Vendredi (Masjid É-Djuma), érigée à la fin du XIe siècle, tandis que les Turcs Seldjoukides dominaient la région, est l'un des premiers chefs-d'oeuvre architecturaux de ce style original, avec ses coupoles sur plan carré, supportées par des trompes d'angle, et ses voûtes en berceau brisé décorées de muqarnas (stalactites) en faïence bleue (ci-contre).

Ispahan devient la capitale de l'empire perse sous le règne d'Abbas 1er, principal représentant de la dynastie safavide.

C'est en 1598, à 27 ans, que le chah décide de remodeler la ville (les Bourbons font de même à Paris, à la même époque). Il l'embellit tant et si bien qu'elle s'attire le surnom : «La moitié du monde», avec la réputation d'être la plus belle ville de son époque.


 

Entre le vieil Ispahan (autour de la mosquée du Vendredi) et la rivière Zayandeh Roud, Abbas 1er crée un nouveau quartier avec palais, mosquées et résidences des dignitaires, autour de la place royale (Meidan É-chah, deuxième place du monde par sa taille).

Une allée somptueuse, avec fontaines et jardins, le Tchahar Bagh, relie la place au palais de Hezar Dejerib (aujourd'hui disparu), de l'autre côté de la rivière, en traversant un fameux pont à trente-trois arches.

On peut voir ci-dessus une vue générale de la place royale avec, au fond, la mosquée de l'Iman (ex-mosquée du Chah) ; à gauche, la mosquée de Cheihk Lotfallah (sans minaret) ; à droite, le palais d'Ali Qapu ; à 200 mètres à l'Ouest, dans un vaste parc, le palais des Huit Paradis (Hecht Behecht), construit vers 1670. Ci-contre la place royale vue par un Occidental en 1867.

Ci-dessous, on peut voir la très belle mosquée Loftallah (vues 1 à 4) et l'intérieur de la mosquée du Vendredi (vues 5, 6 et 7)...

Le diaporama présente aussi l'intérieur de la mosquée de l'Imam (vues 8 et 9) dont l'asymétrie, due à l'orientation vers La Mecque, rompt avec l'ordonnancement de la place royale ; enfin (vue 10) une peinture du palais de Hecht Behecht (photos : G. Gregor). 

 



[De la Perse à l'Iran : 2500 ans d'Histoire]

Publi ou mis jour le : 2018-11-27 10:50:14

 
Seulement
20/an!

Actualits de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimdia
vidos, podcasts, animations

Galerie d'images
un rgal pour les yeux

Rtrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivit Herodote.net