Anne Stuart (1665 - 1714) - Une reine méconnue - Herodote.net

Anne Stuart (1665 - 1714)

Une reine méconnue

Le 8 mars 1702, le roi anglais Guillaume III meurt inopinément d'une chute de cheval. Petit-fils par sa mère du roi Charles 1er, il est aussi le gendre de l'ancien roi Jacques II Stuart dont il a épousé la fille Marie. Faute d'héritier direct, il laisse la couronne à sa belle-soeur Anne.

Un bilan honorable

La reine d'Angleterre Anne Stuart (6 février 1665 - 1er août 1714), portrait vers 1684, par Willem Wissing et Jan van der VaardtÂgée de 37 ans à son avènement, Anne Stuart est la deuxième fille de Jacques II Stuart et d'Anne Hyde, sa première épouse. Contre l'avis de son père, farouchement catholique, elle a été élevée dans la religion anglicane. Cela lui vaut d'être bien acceptée par ses sujets anglais.

Mariée au prince Georges de Danemark, elle en a eu... 17 enfants, tous morts en bas âge !

La reine prend à coeur sa tâche de souveraine. Le 1er mai 1707, les élites anglaises et écossaises s'accordent après un siècle d'atermoiements sur l'union de l'Angleterre et de l'Écosse sous le nom de Royaume-Uni de Grande-Bretagne (United Kingdom of Great-Britain).

Anne Stuard défend avec ardeur l'anglicanisme, en prenant appui au Parlement sur le parti whig. Mais elle s'entiche aussi follement d'une amie, Sarah Jennings, dont elle va assurer la fortune.

Cette Sarah Jennings est l'épouse d'un intrigant, un certain John Churchill, qui doit à la faveur de Guillaume III le titre de comte et à celle d'Anne celui de duc de Marlborough. Il révèlera ses grandes qualités de stratège pendant la guerre de la Succession d'Espagne (que les Anglais appellent «Queen Anne's War») mais, si grands soient-ils, ses talents militaires et politiques n'atteignent pas ceux de son plus illustre descendant, Winston Churchill !

En 1711, Anne, sur un caprice, lâche Sarah et par voie de conséquence le duc de Marlborough. Elle s'entiche de la propre cousine de Sarah Jennings, Abigail Hill (qui deviendra Lady Masham).

Du coup, les tories accèdent au pouvoir et concluent le règne d'Anne par le traité d'Utrecht qui met fin à la guerre de Succession d'Espagne.

À sa mort, le 12 août 1714 (1er août selon le calendrier julien encore en vigueur en Angleterre), Anne lègue le trône à un lointain cousin, l'Électeur de Hanovre, futur Georges 1er.

Indifférent aux affaires anglaises et ne parlant pas anglais, le roi laissera les ministres diriger le pays sous la seule surveillance du Parlement, ce qui aura pour effet de consolider la démocratie parlementaire.

Publié ou mis à jour le : 2019-08-13 12:16:26

 
Seulement
20€/an!

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net