ça s'est passé un... - 17 décembre - Herodote.net

ça s'est passé un...

17 décembre

Événements

17 décembre 1398 : Tamerlan triomphe à Panipat

Le 17 décembre 1398, le Turc Tamerlan remporte à Panipat, près de Dehli, une victoire sur le sultan local, Mohammed Toughklak. Il saccage Dehli et s'en retourne dans sa province de Transoxiane, en Asie centrale, avec un énorme butin.



17 décembre 1791 : Vote du Bill of Rights

Peu après l'entrée en fonction du premier président de la République américaine, Georges Washington, le Congrès ajoute à la Constitution des États-Unis d'Amérique dix amendements relatifs aux droits individuels. C'est la Déclaration des Droits (en anglais Bill of Rights). Elle est publiée le 17 décembre 1791. Il y a déjà eu un précédent avec le vote d'une première Bill of rights par le Congrès de la colonie de Virginie, le 12 juin 1776, à l'initiative d'un certain George Mason. L'expression elle-même dérive de l'acte agréé par le roi d'Angleterre Guillaume d'Orange en 1688.

Le Bill of Rights comporte dix articles très courts, inspirés d'assez loin par les 17 articles de la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen. Parmi ces dix articles ou amendements, le deuxième et le quatrième posent d'une part le droit pour chacun d'être armé en vue de pouvoir s'associer à une milice de défense, d'autre part le droit pour chacun d'assurer sa sécurité et celle de ses biens. En vertu de ces deux amendements, les Américains peuvent librement acheter des armes et s'en servir sous le motif de légitime défense.



17 décembre 1837 : incendie du Palais d'Hiver

Le soir du 17 décembre 1837, à Saint-Pétersbourg, dans le Palais d'Hiver, des poêles qui chauffent à plein régime mettent le feu aux boiseries de la salle Pierre Ier. L'incendie va ravager l'édifice pendant trente heures malgré l'intervention de 6000 pompiers et grenadiers de la Neva qui pompent l'eau de la Néva. Les oeuvres d'art du Palais d'Hiver sont heureusement sauvées pour la plupart. Dans l'urgence, on s'est généralement contenté de les jeter dans la neige. Sitôt après le drame, le tsar Nicolas Ier lance la construction d'un nouveau palais. Il sera achevé en un peu plus d'un an et accueillera les collections impériales, jusque là à l'étroit dans le Petit Ermitage.



17 décembre 1865 : Léopold II, roi des Belges

Le 17 décembre 1865, Léopold II devient roi des Belges à la suite de son père Léopold 1er de Saxe-Cobourg, élu roi en 1831.



17 décembre 1903 : Premiers vols des frères Wright

Le 17 décembre 1903, les frères Wibur et Orville Wright (36 et 32 ans) effectuent à tour de rôle quatre vols de quelques dizaines de mètres sur la plage de Kill Devil, à Kitty Hawk, en Caroline du Nord (États-Unis).

Quelques villageois témoins de ces modestes exploits ne se doutent pas qu'ils vont déboucher sur la naissance de l'aviation...

Suite de l'article

17 décembre 1939 : Sabordage du cuirassé de poche Graf Spee

Le 17 décembre 1939, le sabordage du cuirassé allemand Graf Spee met un terme à la bataille du Rio de la Plata et restaure la suprématie britannique sur les mers, trois mois après le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale...

Suite de l'article

17 décembre 1961 : L'Inde s'empare de Goa

Le pandit Nehru s'empare de la dernière possession portugaise en Inde le 17 décembre 1961...

Suite de l'article

C'est sa fête : Lazare

Lazare est le frère de Marthe et Marie, deux suivantes du Christ. Cet habitant aisé de Béthanie, une ville proche de Jérusalem, est présenté dans l'Évangile de Jean comme un ami de Jésus.

Affecté par sa mort inopinée, le Christ le ressuscite, accomplissant par amitié le plus grand de ses miracles... et attisant contre lui la colère des grands prêtres du Temple.

Naissance

Émilie du Châtelet

17 décembre 1706 à Paris - 10 septembre 1749 à Lunéville

Biographie Émilie du Châtelet

Figure singulière du «Siècle des Lumières», Émilie de Breteuil, plus tard marquise du Châtelet, fut la première femme au monde à se vouer aux sciences...

Décès

Simón Bolívar

24 juillet 1783 à Caracas (Venezuela) - 17 décembre 1830 à Santa Marta (Colombie)

Biographie Simón Bolívar

Issu d'une riche famille créole du Venezuela, alors colonie espagnole, Simón Bolívar participe en 1810 à la guerre d’indépendance. Mais il entre bientôt en conflit avec Francisco Miranda, héros de la guerre de libération, qu’il fait arrêter et livre aux Espagnols ! Il devient dictateur et mène une répression brutale... C'est qu'une bonne partie de la population demeure opposée à l'indépendance. Les Espagnols reprennent pied dans le pays.

Bolívar s'enfuit mais revient à la charge l’année suivante avec l'aide intéressée des Anglais. Il libère la Nouvelle-Grenade (aujourd'hui la Colombie), proclame l'avènement d'une «Grande-Colombie» qui fédère la Nouvelle-Grenade et le Venezuela, puis libère l'Équateur et le Pérou avec l’aide de son lieutenant, Antonio Sucre.

Peu après, la Colombie entre en guerre contre le Pérou tandis que le Venezuela s'émancipe et met fin à la Grande-Colombie. C'est l'effondrement du rêve panaméricain de Bolívar. Malade et abandonné de tous, Simón Bolívar quitte le pouvoir. Il n’en reste pas moins le plus grand héros national de l'Amérique hispanique, au point de n'être plus connu que sous le surnom de «Libertador» (le «Libérateur») et d'avoir donné son nom à un pays andin, la Bolivie.

Léopold II

9 avril 1835 à Bruxelles (Belgique) - 17 décembre 1909 à Laeken (Bruxelles, Belgique)

Biographie  Léopold II

Léopold II devient roi des Belges le 17 décembre 1865, à la suite de son père Léopold 1er de Saxe-Cobourg, élu roi en 1831. Né 30 ans plus tôt à Bruxelles, le nouveau souverain s'est préparé à sa tâche en multipliant les voyages. «Mon seul voeu, c'est qu'après moi la Belgique soit plus grande, plus forte et plus belle,» dit-il en montant sur le trône.

Il réussit à consolider l'indépendance de la Belgique face aux visées de l'empereur des Français Napoléon III et surtout entreprend sur sa fortune personnelle la colonisation du bassin du Congo, au coeur de l'Afrique.

Léopold II est un géant exubérant et un bon vivant qui aime la bonne chère... ainsi que les femmes. Mal marié à 18 ans à une archiduchesse, il défraie la chronique mondaine lorsque, veuf avec trois filles, il se met en ménage à 69 ans avec une jeune femme de 16 ans, Blanche de Vaughan, à laquelle il donne deux fils et qu'il épouse peu avant sa mort. Sa veuve se remariera avec son ancien fiancé...

Marguerite Yourcenar

8 juin 1903 à Bruxelles (Belgique) - 17 décembre 1987 à Mount Desert Island (États-Unis)

L'écrivain Marguerite de Crayencour, plus connue sous le nom de Marguerite Yourcenar, fut la première femme accueillie à l'Académie française.

Des cadeaux
pleins d'Histoire

La boutique d'Herodote.net, ce sont des idées de cadeaux pour tous ceux qui aiment l'Histoire

Voir la boutique

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations


L'Antiquité classique
en 36 cartes animées


Nos utopies
Le blog de Joseph Savès