ça s'est passé un... - 12 novembre - Herodote.net

ça s'est passé un...

12 novembre

Événements

12 novembre 1035 : Mort du roi Knud le Grand

Le 12 novembre 1035, le roi Knud le Grand meurt à Shaftesbury, en Angleterre. Avec lui cesse la domination des Danois sur l'Angleterre. La suprématie retourne aux Saxons avant que ceux-ci ne soient renversés par le Normand Guillaume le Conquérant.



12 novembre 1652 : Condé coupable de lèse-majesté

Le 12 novembre 1652, Louis XIV déclare coupables du crime de lèse-majesté le prince de Condé, sa soeur la duchesse de Longueville et quelques autres seigneurs coupables d'avoir participé à la Fronde des Princes. C'est seulement après la paix des Pyrénées avec l'Espagne que les proscrits rentreront en grâce auprès du Roi-Soleil.



12 novembre 1851 : Mariette découvre Saqqara

Le 12 novembre 1851, Auguste Mariette découvre à Saqqara le Serapeum de Memphis et la nécropole des taureaux sacrés. L'archéologue va faire de l'égyptologie la discipline prestigieuse qu'elle est devenue.



12 novembre 1920 : Le traité de Rapallo

Le 12 novembre 1920, l'Italie et la Yougoslavie signent le traité de Rapallo. C'est la première entorse aux traités de paix qui prétendent, mais en vain, installer un ordre pacifique en Europe...

Suite de l'article

C'est sa fête : Christian

Le saint du jour est un moine polonais qui fut massacré avec ses compagnons par des païens de son pays en 1003. Il figure parmi les saints patrons de la Pologne.

Naissances

Auguste Rodin

12 novembre 1840 à Paris - 17 novembre 1917 à Meudon

Biographie Auguste Rodin

Depuis plus d’un siècle, le nom d’Auguste Rodin fait rugir les critiques et accourir les foules… Qui aurait pu imaginer qu'un tel destin attendait ce jeune homme, élève médiocre que son père traitait de « poire molle » ? Tous les efforts de sa famille n'y feront rien : Auguste Rodin refuse obstinément de briller dans les matières classiques. De guerre lasse, il sera envoyé dans une école de dessin.

C'est le grand moment qui décidera de la vie d'Auguste Rodin. L'étincelle de l'art embrase son âme et il se jette à corps perdu dans... la scuplture. Sa passion ne s'éteindra jamais. Il laisse derrière lui 7 000 oeuvres aujourd'hui dispersées à travers le monde...

Sun Yat-sen

12 novembre 1866 à Tsui-heng (Kouang-tong, Chine) - 12 mars 1925 à Pékin (Chine)

Biographie  Sun Yat-sen

Sun Yat-sen, fils de paysan chinois, converti au protestantisme, fait son éducation à Honolulu (Hawaï). Désireux de réformer le vieil empire chinois, il fonde en 1900 le parti du Guomindang (on écrit aussi Kouo-ming-tang). Son programme tient en trois mots : «nationalisme, démocratie, socialisme».

Quand éclate le 10 octobre 1911 une rébellion républicaine en Chine du sud. Sun Yat-sen, qui jouit d’un grand prestige chez les réformateurs, devient président de la République.

Son autorité est néanmoins rejetée par la Chine du nord. C’est le début d’une longue succession de guerres civiles, aggravée par l’invasion japonaise. La Chine ne retrouvera la stabilité qu’en 1949 avec la victoire des communistes.

Des cadeaux
pleins d'Histoire

La boutique d'Herodote.net, ce sont des idées de cadeaux pour tous ceux qui aiment l'Histoire

Voir la boutique

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations


L'Antiquité classique
en 36 cartes animées


Nos utopies
Le blog de Joseph Savès