Toute l'Histoire en un clic
Herodote Facebook Herodote Twitter Herodote Youtube
Ami d'Herodote.net
>> Ça s'est passé un...
Ce jour-là...

Choisissez votre date

Articles récents
Les 10 articles les plus lus
Publicité

ça s'est passé un...

25 octobre

Événements
25 octobre 732 : Charles Martel arrête une razzia arabe

Le 25 octobre 732, le chef des Francs, Charles Martel, arrête une armée arabe au nord de Poitiers. Les vaincus se retirent. C'en est fini des incursions musulmanes au nord des Pyrénées.

Cette bataille militaire sans grande importance va néanmoins obtenir presque aussitôt un très grand retentissement dans les milieux instruits. C'est ainsi qu'une chronique espagnole à peine postérieure décrit l'événement comme une victoire des Européens sur l'infidèle. C'est la première évocation connue de l'Europe comme civilisation et culture...

suite de l'article
25 octobre 1147 : Prise de Lisbonne par Alphonse 1er

Le 25 octobre 1147, après quatre mois de siège, Alfonso Enriques, premier roi de Portugal, enlève Lisbonne aux musulmans qui l'occupaient depuis plus de quatre siècles. Le chemin d'accès vers la citadelle arabe, emprunté par les assaillants, porte encore le nom de « petits escaliers Saint-Crépin » en relation avec le saint du jour (le même saint a honoré de ses faveurs les Anglais à Azincourt en 1415).

Pour assurer son exploit, le roi avait mis toutes les chances de son côté...

Comme une flotte transportant 13 000 croisés en partance pour la Terre Sainte avait accosté à Porto, sa première capitale, à l'embouchure du Douro, Alfonso Enriques avait convaincu leurs chefs, le Brabançon Arnould d'Aerschot et le Flamand Christian de Ghistelles, de le rejoindre à l'embouchure du Tage. C'est ainsi que cette coalition de circonstance avait pu s'emparer de Lisbonne.

25 octobre 1415 : La « fleur de la chevalerie » défaite à Azincourt

Le 25 octobre 1415, la « fleur de la chevalerie française » est anéantie à Azincourt, au nord de la Somme, par les archers et les piétons du roi d'Angleterre Henri V. Beaucoup de nobles du camp des Armagnacs sont égorgés après leur capture, en violation des règles chevaleresques.

Les pertes sont énormes du côté français (près de 10 000 hommes contre 1 600 du côté anglais). Elles font d'Azincourt l'une des batailles les plus meurtrières du Moyen Âge occidental...

suite de l'article
25 octobre 1555 : Abdication de l'empereur Charles Quint

Le 25 octobre 1555, l'empereur Charles Quint révèle son intention d'abdiquer et de se retirer près d'un monastère...

Héritier des Habsbourg, archiduc d'Autriche et titulaire du Saint Empire romain germanique ou empire d'Allemagne, il a recueilli l'héritage flamand des ducs de Bourgogne (Belgique et Pays-Bas actuels) et les couronnes de Castille et d'Aragon (l'Espagne et ses colonies d'outre-mer).

Mais à 55 ans, Charles Quint est las, malade et usé. Il laisse à son frère Ferdinand les États autrichiens et le titre d'empereur d'Allemagne. Son fils devient roi des Espagnes et des Deux Siciles sous le nom de Philippe II. C'en est fini du rêve médiéval d'un empire chrétien universel.

25 octobre 1836 : Érection de l'obélisque de la Concorde

Le 25 octobre 1836, est érigé à Paris, sur la place de la Concorde, un obélisque en provenance du temple pharaonique de Louqsor (Égypte) et vieux d'environ 4.000 ans (on peut le considérer comme « le plus ancien monument de Paris »)...

suite de l'article
25 octobre 1854 : La charge de la Brigade légère

Le 25 octobre 1854, au cours de la guerre de Crimée, se produit la célèbre « Charge de la Brigade légère », un combat aussi meurtrier qu'inutile immortalisé au cinéma...

suite de l'article
C'est sa fête :Crépin

Crépin et Crépinien sont des cordonniers légendaires d'origine romaine. Ils se seraient établis à Soissons, où ils auraient converti les païens sans manquer de chausser gratuitement les pauvres.

Brûlés à la poix puis décapités par l'empereur Maximien, ils sont bien sûr devenus les patrons des cordonniers.

Naissances
Pablo Picasso
25 octobre 1881 à Malaga (Espagne) - 8 avril 1973 à Mougins

Biographie Pablo Picasso

Pablo Picasso (Malaga, 25 octobre 1881 - Mougins, 8 avril 1973), DR Fils d'un professeur de dessin de Malaga (Andalousie), Pablo Ruiz Picasso révèle très jeune un immense talent. Il poursuit sa formation à Barcelone et Madrid, arrive à Paris en 1900 et s'installe en 1904 dans l'atelier du Bateau-Lavoir.

Rapidement célèbre sous le seul nom de sa mère (il laisse tomber le patronyme Ruiz de son père), il va dominer de son génie l'art de son siècle, rejetant dans la pénombre ses rivaux, du doux Marc Chagall au flamboyant Salvador Dali.

Dans le domaine artistique, le XXe siècle demeure le Siècle de Picasso. L’artiste andalou a vécu au rythme de son temps, de la Belle Époque à la fin des Trente Glorieuses en passant par les guerres mondiales (auxquelles il n’a pas eu à participer) et le culte de Staline.

En 1925, il participe à la première exposition surréaliste. Compagnon de route du parti communiste, il peint en 1937 la toile la plus tragique de sa carrière. Elle évoque le massacre commis par les Allemands à Guernica...

Voir : Le grand maître du XXe siècle
Abel Gance
25 octobre 1889 à Paris - 10 novembre 1981 à Paris

Le cinéaste Abel Gance a réalisé un mémorable Napoléon (1926). Réalisé avec d'importants moyens, sur une musique d'Arthur Honegger, ce film de 2 heures et demi est l'un des derniers succès du cinéma muet et à certains égards le meilleur film jamais réalisé sur Napoléon. L'acteur principal, Albert Donnedieu, se laissera tant envahir par son personnage qu'il en perdra la raison. Le cinéaste adaptera quelques années plus tard son film au parlant.

Geneviève Anthonioz-de Gaulle
25 octobre 1920 à Saint-Jean-de-Valeriscle (Gard) - 15 février 2002 à Paris

Biographie Geneviève Anthonioz-de Gaulle

Fille de Xavier de Gaulle, frère aîné du général de Gaulle, Geneviève de Gaulle arrive à Paris au début de l'Occupation allemande. Inscrite à la Sorbonne, elle entre dès 1941 dans le réseau de résistance du Musée de l'Homme avec notamment Germaine Tillion.

Elle distribue des tracts et fait des missions de renseignement jusqu'à son arrestation le 20 juillet 1943. Transférée au camp de Ravensbrück, elle frôle la mort avant d'être enfermée à part sur ordre de Himmler, lequel envisage de s'en servir comme monnaie d'échange.

Après la Libération, elle se marie avec le résistant Bernard Anthonioz. Elle préside dès lors l'Association des déportées et internées de la Résistance aux côtés de Marie-Claude Vaillant-Couturier.

Le père Joseph Wresinski lui fait découvrir la misère des bidonvilles. Bouleversée, elle participe à ses côtés à l'association ATD-Quart Monde (Aide à Toute Détresse), qu'elle présidera de 1964 à 1998.

Suivez Herodote.net sur twitter
Offrez-vous quelques minutes d'évasion
avec Les Chroniques d'Herodote.net

Adhérez aux Amis d'Herodote.net

Qui a créé la Légion d'honneur ?

Réponse
Publicité