ça s'est passé un... - 10 juillet - Herodote.net

ça s'est passé un...

10 juillet

Événements

10 juillet 1547 : Le « coup de Jarnac »

Le 10 juillet 1547, le roi de France Henri II rétablit officiellement le duel judiciaire, une pratique interdite depuis Saint Louis, pour solder une querelle entre François de Vivonne, seigneur de La Châtaigneraie, et Guy Chabot, par ailleurs baron de Jarnac.

Ce dernier, en mauvaise posture, vainc son adversaire par surprise.

L'expression «coup de Jarnac» va ainsi devenir synonyme d'habileté mais sera détournée de son sens à la fin du XVIIIe siècle par le Dictionnaire de Trévoux qui préfèrera y voir une manoeuvre traîtresse et déloyale...

Suite de l'article

10 juillet 1559 : Mort tragique du roi Henri II

Le 10 juillet 1559, le roi Henri II meurt suite à un accident de tournoi, devant l'hôtel des Tournelles, à Paris, après dix jours de grandes souffrances.
Son fils aîné lui succède sous le nom de François II. C'est un garçon chétif de 15 ans...



10 juillet 1584 : Assassinat de Guillaume 1er d'Orange-Nassau

Le 10 juillet 1584, un menuisier de Dôle, Balthazar Gerard, entreprend d'assassiner le stathouder des Provinces-Unies, chef des calvinistes hollandais en guerre contre l'Espagne.

Ce catholique fanatique s'est laissé convaincre par les appels au tyrannicide lancés par des jésuites au service du roi d'Espagne Philippe II. Il réussit à s'introduire dans l'entourage de Guillaume d'Orange-Nassau, plus connu sous le surnom de Guillaume le Taciturne, et l'assassine d'un coup de pistolet dans sa résidence du Prinsenhof, à Delft.

« Dieu, ayez pitié de moi et de mon pauvre peuple », murmure la victime en expirant. L'assassin est exécuté mais sa famille grassement indemnisée par le roi d'Espagne. Il fera des émules en la personne de Jacques Clément, assassin du roi Henri III (1589) et de Ravaillac, assassin d'Henri IV (1610).



10 juillet 1940 : Pleins pouvoirs au Maréchal Pétain

Le 10 juillet, l'Assemblée nationale, qui réunit le Sénat et la Chambre des députés (ce que l'on appelle aujourd'hui le Parlement), tient une séance exceptionnelle dans le casino de la ville d'eaux de Vichy. Sur les 649 parlementaires présents, 569 votent les pleins pouvoirs au maréchal Philippe Pétain. Parmi eux 283 de droite et 286 de gauche. 80 parlementaires s'y opposent, dont 73 de gauche conduits par l'ancien président du Conseil Léon Blum. C'est la fin de la IIIe République et le début de ce qu'on appelle le « régime de Vichy ». Notons que les députés sont ceux qui ont été élus le 3 mai 1936 sous les couleurs du Front Populaire (à l'exclusion des communistes, exclus à la suite du pacte germano-soviétique).

Pierre Laval, vice-président du Conseil, s'est chargé de lire devant les parlementaires la lettre du maréchal demandant les pleins pouvoirs en vue de préparer une nouvelle Constitution. Pétain lui-même a veillé à ne pas se présenter devant « ces gens-là » qu'il méprise.

Sitôt le vote acquis, la Chambre est dissoute et le nouveau chef de l'État, outrepassant la mission qui lui a été confiée, s'arroge les pleins pouvoirs. Il entame à 84 ans une carrière de dictateur. Le Maréchal fait très vite l'objet d'un véritable culte de la personnalité et beaucoup de sommités de droite comme de gauche se retrouvent aux côtés du vainqueur de Verdun avec l'espoir de régénérer le pays grâce à une « Révolution nationale ».



10 juillet 1943 : Débarquement anglo-saxon en Sicile

Le 10 juillet 1943, les Anglo-Saxons débarquent en Sicile. C'est l'opération « Husty ». La 8e armée britannique du général Bernard Montgomery pose le pied sur la côte méridionale ; la 7e armée américaine du général George Patton sur la côte occidentale. Les troupes italiennes et allemandes sont prises au dépourvu et en cinq semaines, les Alliés s'emparent de l'île. À Rome, le gouvernement est pris de panique...

Suite de l'article

10 juillet 1947 : L'Exodus défie la loi anglaise

Le 10 juillet 1947, un bateau panaméen (President Warfield) appareille de Sète avec à son bord 4551 juifs d'Europe centrale, rescapés des camps de la mort. En pleine mer, le bateau, qui a été affrété par l'organisation sioniste clandestine Haganah, change son nom pour celui d'Yetzia Europa (Exode de l'Europe, plus connu dans sa version anglaise : Exodus 47). Il arbore le drapeau marqué de l'étoile de David et se dirige vers la Palestine, encore sous mandat britannique...

Suite de l'article

C'est sa fête : Ulrich

Moine de la prestigieuse abbaye de Cluny, en Bourgogne, il fonda au XIe siècle des monastères en Allemagne, dont celui de Zell (aujourd'hui Saint Ulrich, en Forêt Noire).

Naissances

Jean Calvin

10 juillet 1509 à Noyon - 27 mai 1564 à Genève (Suisse)

Biographie Jean Calvin

Calvin est la deuxième grande figure de la Réforme protestante, après Martin Luther, son aîné et devancier. Fermement installé à Genève, il développe une activité insatiable de sorte qu'à sa mort, à 54 ans, on compte déjà dans le monde davantage de calvinistes que de luthériens...

Marcel Proust

10 juillet 1871 à Paris - 18 novembre 1922 à Paris

Biographie Marcel Proust

En 1913, Marcel Proust publie à compte d'auteur Du côté de chez Swann. Fils d'un brillant professeur de médecine, l'écrivain a une réputation de dilettante et de noceur. Pourtant, il ajoutera six tomes à ce livre hors du commun pour en faire le roman le plus long et l'un des plus beaux de la langue française sous le titre À la recherche du temps perdu. Au total, 17 ans de travail acharné.

Décès

Taizong le Grand

597 - 10 juillet 649 à Chang'an (Chine)

Biographie  Taizong le Grand

De son vrai nom Li Shimin, l'empereur Taizong le Grand est le fondateur de la dynastie des T’ang. Il restaure la grandeur de la Chine après trois siècles durant lesquels elle a eu à souffrir d’invasions barbares (comme l’empire romain à la même époque).

Il rétablit la paix civile, étend l’empire jusqu’en Asie centrale et réduit en vassalité les pays voisins (Corée, Japon, Tonkin,…) avant de s'éteindre à Chang'an (aujourd'hui Si'ngan-fou) à l'âge de 52 ans.

Sous son règne et celui de ses successeurs, le confucianisme redevient la doctrine officielle cependant que se diffuse le bouddhisme. Les innovations scientifiques se multiplient (y compris même une forme archaïque d’imprimerie).

René d'Anjou

16 janvier 1409 à Angers - 10 juillet 1480 à Aix-en-Provence

Biographie  René d

Deuxième fils de Louis II d'Anjou et Yolande d'Aragon, René hérite du duché de Bar puis, par son mariage avec Isabelle de Lorraine, du duché de Lorraine en 1431. Enfin du duché d'Anjou et le comté de Provence !

Le jeune duc n'est pas seulement l'un des plus puissants seigneurs du royaume. Il est par ailleurs le beau-frère et l'ami du roi de France Charles VII, lequel a épousé en 1422 sa soeur Marie d'Anjou. Comme si cela ne suffisait pas, la reine Jeanne de Naples lui lègue son royaume mais celui-ci ne lui attirera que des ennuis et il n'en conservera que le titre de roi.

René 1er, exilé à Saumur puis à Aix-en-Provence, finira sa vie au milieu d'une cour raffinée, pleine d'artistes et de poètes. Pour ses sujets provençaux, il restera à jamais le «bon Roi René».

Henri II

31 mars 1519 à Saint-Germain-en-Laye - 10 juillet 1559 à Paris

Biographie  Henri II

Henri II, deuxième fils de François Ier et Claude de France, monte sur le trône de France à 28 ans tout juste. Marié à 14 ans à Catherine de Médicis, le nouveau roi lui préfère néanmoins Diane de Poitiers, de vingt ans plus âgée que lui. Elle a su le consoler d'une pénible captivité à Madrid, otage de l'empereur Charles Quint...

Guillaume le Taciturne

25 avril 1533 à Dillenburg (Allemagne) - 10 juillet 1584 à Delft (Pays-Bas)

Biographie  Guillaume le Taciturne

Né en Allemagne, non loin de Nassau, Guillaume 1er, prince d'Orange, a été nommé par le souverain espagnol stathouder (gouverneur) de Hollande.

Homme d'honneur, justement surnommé le Taciturne, il ne tarda pas à se mettre à la tête de la révolte des calvinistes hollandais. C'est à cet Allemand et catholique d'origine, que les Pays-Bas doivent leur indépendance...

Des cadeaux
pleins d'Histoire

La boutique d'Herodote.net, ce sont des idées de cadeaux pour tous ceux qui aiment l'Histoire

Voir la boutique

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations


L'Antiquité classique
en 36 cartes animées


Galerie d'images
un régal pour les yeux