Toute l'Histoire en un clic
Herodote Facebook Herodote Twitter Herodote Youtube
Ami d'Herodote.net
>> Ça s'est passé un...
Ce jour-là...

Choisissez votre date

Événements
Publicité

ça s'est passé un...

4 mai

Événements
4 mai 1493 : Bulle « Inter Caetera »

Le 4 mai 1493, moins d'un an après le fabuleux voyage de Christophe Colomb, le pape Alexandre VI Borgia signe la bulle « Inter Caetera » qui partage les terres à découvrir entre l'Espagne et le Portugal. Grâce à cette bulle, les Portugais ont pu s'approprier le Brésil.

4 mai 1897 : Incendie du Bazar de la Charité

Le 4 mai 1897, comme les années précédentes, le Bazar de la Charité ouvre ses portes dans une halle somptueusement décorée pour la circonstance (échoppes médiévales en carton-pâte, vélum,...), au 17, rue Goujon, près des Champs-Élysées, à Paris.

Des dames de la bonne société vendent divers objets pour les bonnes oeuvres. La plus remarquée de toutes est la duchesse d'Alençon, soeur de l'impératrice d'Autriche « Sissi ». Une salle de cinéma a été installée pour divertir les 1200 invités. C'est là que vers 16 heures, des vapeurs d'éther s'enflamment. L'incendie se propage à toute allure à l'ensemble de la halle...

Après la bousculade, on comptera 160 victimes brûlées vives dans des conditions atroces, essentiellement des femmes de la haute société que leur robes ont gênées dans leur fuite. Parmi elles la duchesse d'Alençon, qui n'avait pas voulu laisser derrière elle les jeunes filles de son entourage. Le pays est frappé de stupeur. Un service funèbre est célébré à Notre-Dame le 8 mai, en présence du président Félix Faure.

4 mai 1919 : Les étudiants se soulèvent à Pékin

Le 4 mai 1919, trois mille étudiants chinois manifestent à Pékin, sur la place Tien An Men. Ce « Mouvement du 4-mai » réclame la démocratie et dénonce les « 21 conditions » présentées par le Japon à leur gouvernement...

suite de l'article
4 mai 1926 : Grève générale des mineurs britanniques

Le 4 mai 1926, la Grande-Bretagne connaît une grève générale d'une ampleur jamais vue.

Face à la fermeté du gouvernement conservateur de Stanley Baldwin et de son Lord Chancelier Winston Churchill, les mineurs et leurs syndicats, le Trades Union Congress, doivent bientôt rendre les armes. Ils ne retrouveront semblable combativité qu'un demi-siècle plus tard...

suite de l'article
4 mai 1939 : « Mourir pour Dantzig ? »

Le 4 mai 1939, paraît à la Une de L'Oeuvre un violent article intitulé : « Mourir pour Dantzig ? » Son auteur est un député socialiste et pacifiste de 45 ans, Marcel Déat. Il plaide pour un soutien limité de la Pologne, que menace l'Allemagne hitlérienne...

suite de l'article
C'est sa fête : Sylvain

Évêque de Gaza, en Palestine, Sylvain est arrêté et décapité avec d'autres chrétiens en 311. Au même moment, en Italie, Constantin dispute l'empire romain à ses rivaux. Sa victoire mettra un terme aux persécutions contre les chrétiens.

Naissance
Kangxi
4 mai 1654 à Pékin (Chine) - 20 décembre 1722 à Pékin (Chine)

Héritier de la dynastie mandchoue (ou Qing), Kangxi (ou K'ang-hi)devient empereur de Chine à 6 ans. Dès l'âge de 13 ans, il gouverne par lui-même.

Aimant les prouesses militaires, il affermit l'unité de la Chine et place le Tibet et la Mongolie sous protectorat. Il repousse les Russes au-delà du fleuve Amour grâce à une artillerie mise au point par ses conseillers jésuites. C'est ainsi que la Chine atteint sa plus grande extension.

Pour le recrutement dans la haute fonction publique, Kangxi met en place des concours dont va s’inspirer plus tard l’administration française ! Lui-même est un excellent connaisseur de la culture chinoise et se montre ouvert à la culture occidentale. Il apprécie le savoir des missionnaires jésuites présents auprès de lui, dans la Cité interdite, son palais de Pékin.

Kangxi se rapproche de maintes façons de son contemporain, le roi de France Louis XIV (1638-1715) : longueur et grandeur du règne, goût des arts, de la guerre et de l'administration, difficultés successorales etc. L’un et l’autre ont hissé leur dynastie et leur pays à leur apogée.

Voir : L'empereur Kangxi, le «Roi-Soleil» chinois
Décès
Tito
25 mai 1892 à Kumrovec (Croatie, Autriche-Hongrie) - 4 mai 1980 à Ljubljana (Slovénie, Yougoslavie)

Biographie  Tito

Sous le surnom de Tito, Josip Broz milite dans le parti communiste clandestin en Croatie, à partir de 1923. Secrétaire général du parti communiste yougoslave en 1937, il participe à la guerre contre l'occupant nazi après que Hitler ait envahi l'URSS (22 juin 1941). Cela lui vaut d'être proclamé Maréchal ! À la Libération, il renverse la monarchie et établit un régime communiste, sans que les Soviétiques aient eu à occuper le pays comme en Europe centrale.

Le 29 juin 1948, au terme d'une longue période de tension, le chef charismatique de la République populaire fédérale de Yougoslavie, est exclu du Kominform, le mouvement communiste international, à l'instigation de Staline, qui voit en lui un rival encombrant. La Yougoslavie va dès lors faire bande à part et Tito s'ériger en promoteur du mouvement des non-alignés (ni l'Est pro-soviétique, ni l'Ouest pro-américain).

Voir : Tumultueuse Serbie
Suivez Herodote.net sur twitter
Offrez-vous quelques minutes d'évasion
avec Les Chroniques d'Herodote.net

Adhérez aux Amis d'Herodote.net

À quel bon roi font référence les calissons d'Aix ?

Réponse
Publicité