ça s'est passé un... - 27 avril - Herodote.net

ça s'est passé un...

27 avril

Événements

27 avril 1296 : Bataille de Dunbar (Écosse)

Le roi d'Angleterre, Édouard Ier Plantagenêt, fin politique et monarque guerrier, part en campagne contre les Écossais qui en s'alliant avec les Français tentent d'affaiblir l'Angleterre. John Baliol vient en effet de signer une alliance avec Philippe le Bel, alliance que l'on appelle encore aujourd'hui Old alliance (ou Auld Alliance) et que le général de Gaulle a qualifiée de « plus vieille alliance au monde ».

Les 15 000 Écossais attendent sur une hauteur près de Dunbar les 12 000 anglais. Dévalant la colline, la cavalerie écossaise fait dans un premier temps fuir les Anglais qui reforment leurs lignes une fois l'attaque passée. Les Écossais sont surpris par la rapidité anglaise à se remettre en ordre de bataille et sont finalement vaincus par une charge de cavalerie lourde. Édouard Ier soumet en quelques semaines l'Écosse et pour signifier la mainmise sur le pays fait ramener à Westminster la « pierre du destin », pierre sur laquelle les rois écossais étaient sacrés. La pierre de Scone a été restituée en 1996 aux Écossais et placée dans la forteresse d’Édimbourg, étant entendu qu’elle serait prêté aux Anglais pour chaque futur couronnement (*).



27 avril 1413 : Révolte des Cabochiens

Le 27 avril 1413, les cabochiens ou écorcheurs, une faction commandée par l'écorcheur Simon Caboche et alliée à Jean sans Peur, attaquent la Bastille et tuent le prévôt de Paris. Les universitaires en profitent pour préparer une réforme administrative, les ordonnances cabochiennes...

Suite de l'article

27 avril 1565 : Les Philippines deviennent espagnoles

Le 27 avril 1565, l'explorateur Miguel López de Legazpi (62 ans) fonde un premier établissement espagnol sur l'île de Cebu. Il inaugure ainsi la colonisation de l'archipel des Philippines...

Suite de l'article

27 avril 1584 : Exploration de la future Virginie

Le 27 avril 1584, des navigateurs anglais commissionnés par Sir Walter Raleigh (ou Ralegh), l'un des principaux conseillers de la reine d'Angleterre, explorent la côte nord-américaine.

Ils la baptisent Virginie en l'honneur de la reine Élizabeth 1ère, la « reine vierge » (ou supposée telle car célibataire). Cette terre sera la première à être colonisée par les Anglais, en 1607.



27 avril 1784 : Première du Mariage de Figaro

Le 27 avril 1784, a lieu à la Comédie-Française, à Paris, la première du Mariage de Figaro de Beaumarchais. La pièce recueille un succès d'autant plus grand que le roi Louis XVI a tenté de la faire interdire.



27 avril 1789 : Manifestation sanglante devant la manufacture Réveillon

Paris, 27 et 28 avril 1789. Dans le faubourg Saint-Antoine, à l’ombre de la Bastille, des ouvriers et des désoeuvrés investissent la fabrique de papiers peints Réveillon et la mettent au pillage. La troupe intervient et réprime la manifestation dans le sang. Une semaine plus tard, les états généraux se réunissent à Versailles. La Révolution française commence...

Suite de l'article

27 avril 1848 : Abolition de l'esclavage en France

Le 27 avril 1848, les décrets d'abolition de l'esclavage dans les colonies françaises sont publiés à l'initiative de Victori Schoelcher et François Arago, ministres de la IIe République. Sont concernés les Antilles, la Réunion et Saint-Louis du Sénégal...

Suite de l'article

27 avril 1909 : Le sultan Abdul-Hamid II déposé

Le 27 avril 1909, à Istamboul, les nationalistes « Jeunes Turcs » déposent le sultan Abdul-Hamid II, auquel ils reprochent de livrer l'empire aux appétits étrangers et de montrer trop de complaisance pour les Arabes, et le remplacent par son frère Mehmed V.



27 avril 1969 : Démission du président de Gaulle

Le 27 avril 1969, le peuple français est consulté par référendum sur une réforme du Sénat associée à la mise en oeuvre d'un ambitieux projet de régionalisation. Cette réforme proposée par le président Charles de Gaulle est rejetée à la majorité de 52,41% des suffrages exprimés. Les électeurs manifestent de la sorte moins leur opposition à la réforme de la Constitution que leur lassitude après onze ans de présidence gaullienne.

Le soir même, le général de Gaulle assume avec panache son échec et fait porter au président du Conseil constitutionnel Gaston Palewski le message suivant : « Je cesse d’exercer mes fonctions de président de la République. Cette décision prend effet aujourd’hui à midi ». Dès le lendemain, lundi 28 avril, le président du Sénat Alain Poher exerce donc par intérim la présidence en attendant le scrutin qui verra l'élection de Georges Pompidou, le 15 juin suivant.



27 avril 1978 : Coup d'État à Kaboul

Le 27 avril 1978, à Kaboul, capitale de l'Afghanistan, un coup d'État met brutalement fin au gouvernement du général Daoud. Leonid Brejnev et les Soviétiques, qui en sont les instigateurs, ne se doutent pas qu'ils s'engagent dans une aventure qui va les perdre. Les Américains ne se doutent pas davantage que l'un de leurs pions en Afghanistan, le Séoudien Oussama Ben Laden, sera quelques années plus tard leur ennemi n°1...

Suite de l'article

C'est sa fête : Zita

Zita est née au XIIIe siècle, à Lucques, en Italie. Sixième enfant d'une famille pauvre, elle est ainsi nommée d'après la sixième lettre de l'alphabet grec (zêta).

Toute sa vie, elle sert comme domestique sans oublier ses devoirs de chrétienne ce qui lui vaut d'être devenue la sainte patronne des gens de maison.

Décès

Fernand de Magellan

vers 1480 à Sabrosa (Tras-os-Montes, Portugal) - 27 avril 1521(Cebu, Philippines)

Biographie Fernand de Magellan

Fernao de Magalhaes (Magellan en français) guerroie en Inde puis au Maroc, où une blessure le laisse boîteux. Il envisage alors d'accomplir le rêve inachevé de Christophe Colomb en contournant l'Amérique et en atteignant enfin l'Asie par l'Ouest. Mais les offres de services de ce loup de mer énergique et brutal sont repoussées par le roi du Portugal, Manuel. Qu'à cela ne tienne. Il se rend en Espagne et épouse la fille de l'alcalde (le maire) de l'Arsenal de Séville. Ses nouvelles relations lui permettent de gagner la confiance du jeune roi d'Espagne, Charles Quint. C'est ainsi qu'il s'engage dans le premier «Tour du monde à la voile»avec 5 navires et 265 hommes de toutes origines !

Il longe l'Amérique du Sud, s'engage dans le détroit qui porte son nom, au nord de la Terre de feu, puis dans l'océan qu'il baptise océan Pacifique. Il trouve la mort aux Philippines, dans un combat avec les indigènes. Un seul navire rentre en Espagne, après avoir contourné l'Afrique. À son bord, Antonio Pigafetta, qui écrira le compte-rendu de l'odyssée, et le capitaine Juan Sebastian del Caño, qui sera anobli par l'empereur Charles Quint.

Jean Bart

21 octobre 1650 à Dunkerque - 27 avril 1702 à Dunkerque

Biographie Jean Bart

Né à Dunkerque dans une famille de marins, Jean Bart s'est engagé comme mousse à 12 ans. À 16 ans, le jeune cadet commande déjà en second. Il s'engage dans la marine hollandaise pour participer à l'expédition contre Londres en 1667.

Lorsque Louis XIV entre en guerre contre la Hollande, il regagne son pays et se lance dans la « guerre de course » contre les Hollandais, remportant des « prises » fort lucratives à l'occasion de coups d'audace contre des navires marchands chargés d'épices. Pas moins de 81 bâtiments !

Malgré les préventions de l'époque, le roi sait reconnaître sa valeur et le nomme en 1686 capitaine de frégate, alors que débute la longue guerre de la Ligue d'Augsbourg. Jean Bart affine sa pratique des coups de main sur les navires et les bases ennemies.

En 1689, retenu prisonnier à Plymouth, il réussit à s'évader des pontons anglais et à regagner Saint-Malo après deux jours de rame.

Son plus grand succès intervient le 29 juin 1694 devant l'île du Texel, dans l'archipel de la Frise. Avec sept navires, le corsaire attaque une imposante flotte de guerre hollandaise. Il attaque lui-même le navire-amiral commandé par l'amiral de Vries. Trois navires hollandais sont pris, cinq autres prennent la fuite. Grâce à quoi le Dunkerquois reprend à l'ennemi 170 navires chargés de blés que la France avait achetés à la Norvège et dont les Hollandais s'étaient emparés. Leur arrivée à Dunkerque va sauver la France de la famine !

Le 19 juin 1696, sur le Dogger Bank, en mer du Nord, Jean Bart remporte une nouvelle victoire sur les Hollandais, prenant ou détruisant 80 navires marchands. Louis XIV l'anoblit et le nomme chef d'escadre en 1697.

Dominique Vivant-Denon

4 janvier 1747 à Givry - 27 avril 1825 à Paris

Biographie Dominique Vivant-Denon

Celui que ses contemporains qualifiaient d'«un des phénomènes les plus vivants de notre époque» a contribué à la vogue de l'égyptologie avec la parution en 1802 de son recueil de 300 croquis et dessins ramenés de l'expédition d'Égypte.

Mais il est surtout resté dans les mémoires comme «l'œil de Napoléon» : c'est en effet grâce à lui que le musée du Louvre, à Paris s'enrichit, pour quelques années, des plus belles œuvres d'art de l'Europe, le temps d'acquérir une légitimité et une ambition qui depuis n'ont pas faibli.

Des cadeaux
pleins d'Histoire

La boutique d'Herodote.net, ce sont des idées de cadeaux pour tous ceux qui aiment l'Histoire

Voir la boutique

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations


L'Antiquité classique
en 36 cartes animées


Galerie d'images
un régal pour les yeux