ça s'est passé un... - 5 février - Herodote.net

ça s'est passé un...

5 février

Événements

5 février 789 : Idriss, premier roi du Maroc

Le 5 février 789, un prince arabe chassé de Bagdad par des querelles de palais se fait reconnaître comme roi par les Berbères d'Afrique du Nord sous le nom d'Idriss Ier.

C'est la naissance du Maroc, deuxième État musulman après l'Andalousie à s'émanciper du califat de Bagdad. Depuis cette date, le pays n'a jamais totalement perdu son indépendance. Il a préservé jusqu'à nos jours son identité nationale...

Suite de l'article

5 février 1679 : Signature des traités de Nimègue

Le 5 février 1679 se clôture le congrès de Nimègue (Hollande). Mettant fin à la guerre de Hollande, il confirme les traités de Westphalie qui ont eux-mêmes mis fin, trente ans plus tôt, à la guerre de Trente Ans. Trois traités de paix sont signés par la France avec les Provinces-Unies (Pays-Bas), l'Espagne et le Saint Empire, ainsi qu'un traité de commerce avec les Provinces-Unies. Le congrès marque l'apogée du règne de Louis XIV et lui vaut le surnom de Louis le Grand...



5 février 1818 : Bernadotte devient roi de Suède et de Norvège

Le 5 février 1818, un ancien maréchal de Napoléon, originaire du Béarn, devient roi de Suède et de Norvège sous le nom de Charles XIV.

Huit ans plus tôt, Jean-Baptiste Bernadotte avait été adopté par le roi Charles XIII, avec l'assentiment de Napoléon qui espérait faire de la Suède un allié de la France en Europe du Nord. On raconte que durant sa jeunesse, en fervent républicain, il s'était fait tatouer sur la poitrine : « Mort aux rois ! ».

L'actuel roi de Suède est son héritier direct.



5 février 1921 : Premier long métrage de Charlot

Le 5 février 1921, les spectateurs américains découvrent The Kid, le premier long métrage de Charlie Spencer Chaplin...

Suite de l'article

5 février 1969 : Yasser Arafat prend la tête de l'OLP

Le 5 février 1969, Yasser Arafat (39 ans) est élu à la tête de l'Organisation de Libération de la Palestine (OLP).

Après l'humiliante défaite des Arabes dans la guerre des Six jours de juin 1967, il va relancer la lutte des Palestiniens contre Israël, sans hésiter à recourir au terrorisme. Son réalisme politique l'amènera pour finir à négocier avec l'ennemi juré et lui vaudra le prix Nobel de la Paix en 1994, de concert avec Isaak Rabin et Shimon Perès.



C'est sa fête : Agathe

Agathe fut martyrisée en Sicile, au IIIe siècle, sur ordre d'un juge qu'elle avait éconduit.

D'après la légende, elle eût les deux seins coupés. Elle est vénérée à Catane, qu'elle protégea d'une éruption de l'Etna. Elle est la patronne de l'île de Malte et... des nourrices.

Naissance

Marie de Sévigné

5 février 1626 à Paris - 17 avril 1696 à Grignan

Biographie Marie de Sévigné

Marie de Rabutin-Chantal, marquise de Sévigné, fut veuve en 1651, à l'âge de 25 ans ! Elle semble avoir mené ensuite une vie très convenable malgré les insinuations de son propre cousin Roger de Rabutin, dit Bussy-Rabutin, dans son Histoire amoureuse des Gaules.

Sa fille épousa le comte de Grignan, que la charge de lieutenant-général retenait en Provence. La marquise y fit de longs séjours très agréables et, dans l'intervalle, de 1671 à 1696, écrivit à sa fille quelques 1500 lettres qui relatent par le menu les petits et grands événements du royaume et les rumeurs de la cour dans un style vif et élégant. L'auteure disait «laisser trotter sa plume la bride sur le cou». Ses lettres n'avaient rien de confidentiel mais circulaient dans les salons.

Décès

Ali pacha

1741 à Tebelen (Albanie (empire ottoman)) - 5 février 1822 à Janina (Grèce (empire ottoman))

Biographie  Ali pacha

Fils du bey de Tebelen (Albanie ottomane), il reprend les biens de son père à ceux qui l'en avaient dépossédé, assassine son frère et enferme sa mère dans son harem.

Brutal et sanguinaire, il se brouille plusieurs fois avec son suzerain, le sultan de Constantinople mais ce dernier doit faire appel à lui dans sa guerre contre l'Autriche et le nomme en récompense pacha de Trikalla (Thessalie). Lui-même s'empare de Janina (Épire), au nord-ouest de la Grèce, et s'en nomme également pacha.

Par la violence, il étend son autorité à l'ensemble de l'Épire et de l'Albanie et devient en 1807 pratiquement indépendant de la Sublime Porte. Il joue de la guerre entre les Français et les Anglais en prenant le parti tantôt des premiers tantôt des seconds.

En 1819, le sultan décide de le ramener à l'obéissance. Ali pacha réplique en appelant les Grecs à se soulever et à proclamer leur indépendance ! L'appel va être entendu...

Lui-même, déjà octogénaire, est assiégé par une armée turque aux ordres de Khourchid pacha dans la forteresse de Janina. Il est décapité par traîtrise après avoir laissé entrer de prétendus plénipotentiaires. Alexandre Dumas évoque cet épisode dans Le comte de Monte-Christo.

Des cadeaux
pleins d'Histoire

La boutique d'Herodote.net, ce sont des idées de cadeaux pour tous ceux qui aiment l'Histoire

Voir la boutique

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations


L'Antiquité classique
en 36 cartes animées


Nos utopies
Le blog de Joseph Savès