4 mars 1152

Frédéric de Hohenstaufen élu empereur

 

L'empereur allemand Frédéric de Hauhenstaufen, dit Barberousse, entre ses fils le roi Henri VI et le duc de Souabe Frédéric VI (miniature de la Chronique des Guelfes, 1188, abbaye de Saint-Martin, Weingarten)Le 4 mars 1152, Frédéric de Hohenstaufen, dit Barberousse, est élu empereur par la Diète de Francfort. Le jeune duc de Souabe (30 ans) succède à la tête du Saint Empire à son oncle Conrad III, premier représentant de la dynastie des Hohenstaufen, en concurrence avec la maison des Guelfes.

En Allemagne, le nouvel empereur doit combattre les prétentions des grands seigneurs et notamment du duc de Bavière Henri le Lion. Mais il est surtout attiré par l'Italie et tente d'y rétablir l'autorité impériale mise à mal par la Querelle des Investitures. Il se présente comme l'héritier de Charlemagne et fait canoniser celui-ci en 1165 par l'antipape Pascal III. 

Malgré cela, il se voit contraint de combattre le Saint-Siège. Vaincu à Legnano le 29 mai 1176 par la Ligue lombarde, il doit se prosterner aux pieds du pape Alexandre III ! Chassé de l'Italie du nord, il se rattrappe en mariant son fils Henri, futur Henri VI, avec Constance, héritière du royaume normand des Deux-Siciles. Avec leur fils Frédéric II s'arrêtera la dynastie des Hohenstaufen.

En attendant, Frédéric Barberousse s'engage dans une troisième croisade et part combattre Saladin. Mais il se noie en chemin dans un torrent de Cilicie (Turquie actuelle), le 10 juin 1190.

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net