29 septembre 1567

La « Michelade » de Nîmes

 

La régente Catherine de Médicis avait mis fin à un début de guerre entre catholiques et protestants français en signant avec ces derniers l'édit d'Amboise, le 19 mars1563. Il s'ensuivit une longue accalmie. Mais la noblesse protestante en vint à s'alarmer d'un rapprochement entre la monarchie et le roi d'Espagne Philippe II, chef de file de la Contre-Réforme catholique. Elle planifia un soulèvement à l'occasion de la Saint-Michel, le 29 septembre 1567. Cette « Michelade » débouche sur la prise de plusieurs villes, au prix de nombreux massacres de catholiques, comme à Nîmes, où une centaine de personnes sont tuées dans la cour de l'évêché où elles s'étaient réfugiées. Ce fut le début d'une deuxième guerre de religion.

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net