24 décembre 1976

Assassinat mystérieux de Jean de Broglie

 

Jean de Broglie (55 ans) est abattu de trois balles dans la tête le 24 décembre 1976, alors qu'il sort du domicile parisien de son conseiller fiscal Pierre de Varga. Dès le 29 décembre, Michel Poniatowski, ministre de l'Intérieur du président Valéry Giscard d'Estaing, convoque la presse et expose ses conclusions sur la mort de cet éminent personnage, ancien ministre du général de Gaulle et de Georges Pompidou, négociateur des accords d'Évian, député de l'Eure, féru de relations internationales.

Sur la foi d'une enquête de police exceptionnellement rapide, il met en cause Pierre de Varga, un inspecteur de police et un malfrat, avec pour mobile une affaire d'argent : un prêt de 4 millions de francs accordé par Jean de Broglie à un comparse de Pierre de Varga pour le rachat du restaurant La Rôtisserie de la Reine Pédauque, près de l'église Saint-Augustin. Les journalistes s'étonnent de la légèreté du ministre et le garde des Sceaux lui-même, Olivier Guichard, déplore la violation du secret de l'instruction. Les investigations ultérieures de la presse et du Canard Enchaîné vont démontrer la fragilité de l'enquête et de ses conclusions. L'affaire a été classée Secret Défense jusqu'en 2025 !

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net