7 août 1325

Bataille de Varey entre Dauphinois et Savoyards

 

Un long conflit oppose de 1234 à 1355 les comtés de Viennois et de Savoie, émancipés du Saint Empire (dico) et dont les territoires sont imbriqués. Après de longues années de chevauchées et d'escarmouches sans résultats, le comte de Savoie Édouard profite de la minorité du Dauphin de Viennois, Guigues VIII pour tenter d'obtenir un avantage décisif.

Il lève une armée importante et met le siège au château de Varey, entre Lyon et Genève, dont le châtelain est Hugues de Genève, capitaine de la ligue anti-savoyarde et vassal du Dauphin. Celui-ci vient aussitôt à son secours. Avec ses vassaux et alliés, il repousse Édouard en trois batailles successives dans la plaine des Arpilles. Le comte de Savoie parvient à s'échapper mais ses alliés les comtes de Tonnerre et d'Auxerre et le sieur de Beaujeu sont capturés.

La guerre ayant ruiné les deux partis, le successeur de Guigues VIII, Humbert II de la Tour-du-Pin, vend le Dauphiné au roi de France Philippe VI de Valois, en 1349, à condition que le comté conserve quelque autonomie, garantie par la dévolution du Dauphiné au fils aîné du roi de France. Il appartiendra au nouveau Dauphin, le futur Charles V, de mettre fin aux hostilités avec son voisin savoyard. Il signe la paix en 1355 avec le comte Amédée VI de Savoie, le différend se réglant par des échanges de terres.

Actualits de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimdia
vidos, podcasts, animations

Galerie d'images
un rgal pour les yeux

Rtrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivit Herodote.net