5 juin 1832

Funérailles tragiques du général Lamarque

 

À Paris, les 5 et 6 juin 1832, les funérailles du général Jean-Maximilien Lamarque (62 ans) donnent lieu à une tentative de renversement de la monarchie constitutionnelle instaurée deux ans plus tôt, avec Louis-Philippe Ier sur le trône.

Les républicains, qui ne se consolent pas d'avoir été volés de leur Révolution des « Trois Glorieuses » appellent leurs partisans à manifester à l'occasion des funérailles de ce général, héros des guerres de la Révolution. Une foule immense se réunit autour du convoi funéraire.

L'armée et la garde nationale arrivent à contenir les manifestants entre les Boulevards, la Seine et la Bastille. Le 6 juin, le dernier carré de résistants est écrasé dans la rue du Cloître-Saint-Merri, près de la rue Saint-Martin, au cœur de la capitale. On évalue le bilan à 600 morts ou blessés. Les tribunaux promulguent de nombreuses condamnations dont sept condamnations à mort commuées en déportation par le roi.

Le drame a été popularisé par Victor Hugo dans Les Misérables (1862). C'est à l'occasion de ces émeutes, en effet, que le lecteur fait connaissance avec Gavroche.

Aucune réaction disponible

Respectez l'orthographe et la bienséance. Les commentaires sont affichés après validation mais n'engagent que leurs auteurs.

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net