5 juin 1832

Funérailles tragiques du général Lamarque

 

À Paris, les 5 et 6 juin 1832, les funérailles du général Jean-Maximilien Lamarque (62 ans) donnent lieu à une tentative de renversement de la monarchie constitutionnelle instaurée deux ans plus tôt, avec Louis-Philippe Ier sur le trône.

Les républicains, qui ne se consolent pas d'avoir été volés de leur Révolution des « Trois Glorieuses » appellent leurs partisans à manifester à l'occasion des funérailles de ce général, héros des guerres de la Révolution. Une foule immense se réunit autour du convoi funéraire.

L'armée et la garde nationale arrivent à contenir les manifestants entre les Boulevards, la Seine et la Bastille. Le 6 juin, le dernier carré de résistants est écrasé dans la rue du Cloître-Saint-Merri, près de la rue Saint-Martin, au cœur de la capitale. On évalue le bilan à 600 morts ou blessés. Les tribunaux promulguent de nombreuses condamnations dont sept condamnations à mort commuées en déportation par le roi.

Le drame a été popularisé par Victor Hugo dans Les Misérables (1862). C'est à l'occasion de ces émeutes, en effet, que le lecteur fait connaissance avec Gavroche.

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net