Agatha Christie (1890 - 1976) - Si délicieuse, si diabolique - Herodote.net

Agatha Christie (1890 - 1976)

Si délicieuse, si diabolique

Méfiez-vous des apparences ! Une mignonne petite dame anglaise, bien sous tous les rapports, a passé des années à imaginer les crimes les plus machiavéliques. Cela ne lui a pas suffit : apprentie pharmacienne pendant la Grande Guerre, archéologue en Irak, surfeuse à Honolulu et elle-même objet d'une disparition inexpliquée, elle a fait de sa vie un roman.

Vous croyiez connaître Agatha Christie ? Levons le mystère sur cette personnalité peu banale...

Angus McBean, Portrait d'Agatha Christie, 1949, Londres, National Portrait Gallery.

Musée du Louvre (Paris) : Un week-end avec… Agatha Christie

24 h avec Agatha Christie au musée du LouvreLe Louvre (Paris) propose trois jours en compagnie de la romancière les vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 mai 2019 à l’auditorium du Louvre. C'est afin de découvrir sa passion pour l'archéologie : spectacle, visites guidées ou contées, conférence filmée projection etc.
Feuilletez le programme

Une «  serial killer » au service de ses lecteurs

Agatha Christie est précoce. À peine âgée de cinq ans, elle apprend à lire… toute seule. Et sa vocation arrive très vite. C’est à onze ans qu’elle commence à écrire ses premières histoires !

Après une halte à Paris, la voilà au Caire où elle compte bien trouver un bon parti. La chasse est peu concluante mais elle garnit son carnet d’adresses. Lors d’un énième bal, elle rencontre un beau sous-officier, Archibald Christie.

Le début du premier conflit mondial les oblige à précipiter le mariage avant le départ de l’époux pour le front. Devenue préparatrice en pharmacie pour soutenir l’effort de guerre, elle se servira de cette expérience dans son premier roman, La mystérieuse affaire de Styles. Écrit en 1920, il voit naître le fameux… Hercule Poirot.

La guerre terminée, Agatha Christie et son mari s’embarquent pour un tour du monde jusqu’à Honolulu. Après le succès de son nouveau roman, Le Meurtre de Roger Ackroyd, la romancière… disparaît. L’événement fait la Une des journaux et met la police sur les dents. Retrouvée dix jours plus tard à l’autre bout de l’Angleterre, elle reprendra le cours de sa vie sans jamais fournir la moindre explication.

Première édition anglaise de Mort sur le Nil, Collins Crime Club, 1937.Après son divorce, elle part en Irak participer à des fouilles archéologiques et se marier à un jeune archéologue, Max Mallowan. C’est le début d’un demi-siècle de mariage, de vestiges exhumés en Irak et Syrie, mais aussi de voyages en Égypte et en Iran. Une période particulièrement créative qui la verra écrire certains de ses plus célèbres romans comme le Crime de l’Orient Express en 1934 ou Mort sur le Nil en 1937.

De retour en Angleterre à la fin des années 30, elle va élaborer un nouveau chef d’œuvre, « Dix petits nègres », publié en 1939. Durant le second conflit mondial, elle enchaîne les romans et rédige également les dernières aventures de ses héros, qui devront être publiées après sa mort pour subvenir aux besoins des siens.

En 1958, le coup d’État en Irak la contraint à quitter le pays où elle passait la moitié de l’année. À 70 ans, elle redevient selon ses propres dires une « machine à saucisse » en produisant un à deux livres par an. C’est aussi le temps des honneurs. Sa notoriété est telle qu’elle est invitée à dîner avec la reine  Élisabeth à Buckingham Palace. À peine a-t-elle bouclé son autobiographie que la mort la rattrape le 12 janvier 1976.

Publié ou mis à jour le : 2019-04-29 09:45:28

 
Seulement
20€/an!

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net