Pont du Gard - Le génie romain à l'oeuvre - Herodote.net

Pont du Gard

Le génie romain à l'oeuvre


Le «Pont du Gard» est situé en plein garrigue, à une trentaine de kilomètres de Nîmes, au débouché des gorges du Gardon.

C'est en fait la partie la plus visible d'un long aqueduc, totalisant près de 50 kilomètres entre Uzès et Nîmes.

Lorsque les Romains s'établirent à Nemausus (aujourd'hui Nîmes), peu avant notre ère, la cité gauloise ne tarda pas à grandir.

La fontaine qui l'alimentait depuis sa naissance, plusieurs siècles plus tôt, s'avéra vite insuffisante.

Au Ier siècle de notre ère, on décida donc de pourvoir Nîmes d'une adduction d'eau mais la seule source disponible toute l'année et d'un débit suffisant était la source d'Eure, à Uzès, à une trentaine de kilomètres au nord ! C'est donc pour capter ses eaux que l'on construisit un aqueduc d'Uzès à Nîmes.

Malgré la faible distance reliant ces deux villes, l'aqueduc totalise près de 50 kilomètres car il doit franchir divers obstacles divers (vallées, fossés, montagnes) en conservant une faible dénivellation (71 mètres au départ et 60 mètres à Nîmes).

Rien n'arrêta le génie romain, pas même la profonde vallée du Gardon, qui fut franchie, grâce à la pièce maîtresse de l'aqueduc : le Pont du Gard !

À Nîmes, l'aqueduc terminait sa course au «Castellum Divisorium», un bassin de répartition vers les différents points de la ville (aujourd'hui rue de la Lampèze, au nord de la ville).

Il aura fallu 10 à 15 ans pour la construction de l'aqueduc dont 5 ans pour la seule construction du Pont du Gard.

Celui-ci mesure un peu moins de 50 mètres, sur trois étages, dont le dernier renfermait le canal proprement dit, d'une largeur de 1,20 mètre et d'une hauteur de 1,80 mètre pour une longueur de 275 mètres. Il est aujourd'hui condamné.

L'eau coulait à raison de 400 litres par seconde et il lui fallait un peu plus d'une journée pour parcourir la distance.

L'aqueduc fonctionna de 50 après JC jusqu'au début du VIe siècle ; après quoi, il fut victime de pillages car il représentait une source de matériaux de construction. Une première restauration fut entreprise au début du XVIIIe siècle.

André Larané


Entrée : 15 euros
Site internet : cliquez ici

Publié ou mis a jour le : 2016-06-30 14:08:57

Des cadeaux
pleins d'Histoire

La boutique d'Herodote.net, ce sont des idées de cadeaux pour tous ceux qui aiment l'Histoire

Voir la boutique

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations


L'Antiquité classique
en 36 cartes animées


Galerie d'images
un régal pour les yeux